Le Palais de Justice de la ville de Beyrouth.
Le Palais de Justice de la ville de Beyrouth.

Journée de grève générale au Liban ce mercredi, avec des rassemblements et des mouvements sociaux dans les différentes libanaises. L’objectif de cette journée est de protester contre la dégradation des conditions sociales et économiques d’un pays touché par la crise.

Divers mouvements ont ainsi eu lieu en début de matinée, avec la participation de l’ordre des avocats, du secteur de l’éducation ou encore des transports publics.

Les responsables syndicaux ont ainsi appelé à la formation immédiate d’un nouveau gouvernement rejetant également tout programme de soutien financé par l’argent des déposants. Ils ont également dénoncé la levée prochaine du programme de subvention et les effets qui en suivraient, notamment l’augmentation des prix des carburants, des médicaments ou encore des produits alimentaires.

Cette grève a également touché le secteur judiciaire, avec la suspension pour 3 jours des travaux de la justice locale avec une grève des greffiers sauf cas urgents ou encore le secteur hospitalier public avec une grève à l’Hôpital gouvernemental de Bouar où le personnel accuse les autorités de souhaiter adopter un projet de loi permettant le renvoi d’un certain nombre d’entre eux.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Cette publication est également disponible en : English العربية Deutsch Italiano Español Հայերեն