Moins d'une minute de lecture

La Ministre de la Justice Marie Claude Najm a démenti toute information faisant part de la suspension par ses services de la décision de saisie des biens maritimes.

Pour rappel, le procureur de la république, le juge Ghassan Oweida, avait ordonné la saisie des biens maritimes illégaux le 7 mai dernier. Cette décision concernait principalement les établissements n’ayant pas soumis une demande de permission d’exploitation aux autorités libanaises et qui interdiraient l’accès au domaine maritime. 

Selon le communiqué:

Aucune demande n’a été adressée par le ministre de la Justice au procureur général près la Cour de cassation concernant la suspension de la mise en œuvre de la décision de saisie de biens marins pour lesquels des droits n’ont pas été payés. Cela s’avère être impossible puisque ne relevant pas de la compétence du ministre de la Justice. 

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur. Ceci n’est pas un espace pour les commentaires. Les commentaires sont disponibles plus bas.