La parité en livre libanaise et dollars s’est quelque peu améliorée, passant à 2 260 LL/USD sur le marché noir, en dépit de la demande d’aide par les autorités libanaises au Fonds Monétaire International (FMI)

Pour l’heure, les marchés restent attentifs à la réunion qui se déroule au Palais de Baabda et qui devrait décider si le paiement des obligations arrivant à maturité en mars prochain pour un montant de 1.2 milliards de dollars, seront honorées ou non, déclenchant ainsi le mécanisme de mise en défaut du Liban et permettre la restructuration de la dette publique.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.