Le budget 2020 a été adopté par le Parlement libanais alors que seulement 76 députés sur 128 étaient présents. Le vote de 65 parlementaires était nécessaire pour l’approbation du budget. Pour rappel, la session parlementaire de ce lundi était considérée comme une violation de la constitution libanaise, le gouvernement Hassan Diab n’était pour l’heure pas encore en capacité de gérer les affaires gouvernementales, n’ayant pas, pour l’heure, obtenu la confiance du Parlement.

Ainsi, les blocs des forces libanaises, du parti Kataëb ou encore certains députés ont choisi de ne pas se présenter au Parlement dont le périmètre a été lourdement sécurisé en raison de manifestations qui entrent aujourd’hui dans leur 102ème jour.

Alors que le projet initial du gouvernement précédent, le 3ème gouvernement de Saad Hariri prévoyait un déficit budgétaire de seulement 0.6% suite à la pression de la rue, la commission parlementaire du budget et des finances a estimé cet objectif intenable. Plusieurs amendements ont ainsi été nécessaires pour rendre le déficit budgétaire plus proche de la réalité actuelle, soit à 7%.

À ce sujet, le président de la commission parlementaire, le député Ibrahim Kanaan, a estimé que les taux d’intérêts élevés de la dette ne peuvent se voir être prolongés.

Ce budget intervient alors que le Liban est soumis à la pression de la communauté internationale qui exige de nombreuses réformes tant économiques, fiscales ou encore monétaire pour que le Pays des Cèdres puisse se voir accordé l’aide économique promise lors de la conférence CEDRE d’avril 2018 et que le déficit public ne cesse de se creuser, avec des estimations actuelles atteignant même 166% du PIB selon l’institut de la Finance Internationale.

En outre, le déficit budgétaire 2019 aurait été estimé à 11.9%.

Le Liban traverse actuellement une grave crise économique également, avec un taux de chômage estimé entre 30% et 40% de la population active, 50% de la population qui pourrait se retrouver vivant sous le seuil de pauvreté en 2020 et une récession économique prévue de plus de 4% toujours en 2020 selon certains experts.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Article mis à jour:

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.