Le comité de contrôle bancaire de la Banque du Liban a demandé aux banques locales des informations concernant les volumes financiers transférés vers leurs homologues suisses. Cette nouvelle fait suite à des révélations faisant état de transferts pour des sommes situées entre 2 à 11 milliards de dollars vers des établissements bancaires helvétiques et cela en dépit de l’instauration d’une manière unilatérale, d’un contrôle des capitaux, par une décision de l’Association des Banques du Liban (ABL) et non de la Banque du Liban (BDL), elle-même.

Ainsi, les montants des transferts depuis le 17 octobre 2019, soit au début des manifestations qui se poursuivent aujourd’hui à leur 90ème jour, seraient ainsi concernés.

Pour rappel, des hommes politiques, des fonctionnaires publics de haut rang et des hommes d’affaire sont soupçonnés d’être impliqués dans ces dossiers.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.