Le Liban au Guinness des records

208
Moins d'une minute de lecture

Record du Bar le plus long dans le livre du Guinness: Quand les USA avaient leur 11 septembre, il fallait que le monde entier pleure avec eux … Et certains pays continuent à le pleurer aujourd’hui comme l’Irak … Mais quand il y a des libanais qui pleurent leurs morts, d’autres font le fête parce que ça figure au Guinness des records au même titre que le hommos ou le taboulé, à croire que les libanais ne sont pas des libanais, que certaines régions libanaises ne sont pas libanaises et je passe sur le reste. Un record digne du Guiness aussi mais ce n’est pas à en être fier, celui de la plus longue guerre civile latente, on n’en est pas fier. Combien d’entre nous se souviennent de ce qu’ils faisaient un certain 11 septembre 2011 et combien d’entre nous se souviennent de leurs activités d’un certain 12 juillet 2006 pour ne pas évoquer un certain 13 avril 1975 pour ceux qui étaient déjà là et qui le sont toujours ou encore un 14 septembre 1982 voir encore un 13 octobre 1990? Peu, j’en ai bien peur.
Alors faisons la fête, oublions dans les vapeurs d’alcool notre misère bien quotidienne, de l’insécurité de la population qui vit dans un pays au bord d’une permanente guerre civile pendant que d’autres libanais meurent…

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur.

Cet article est disponible en Français

Répondre

Entrer votre commentaire
Votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.