Moins d'une minute de lecture

Au lendemain du discours du Président de la République Française dénonçant l’ensemble de la classe politique et appelant son homologue libanais à nommer, le plus rapidement possible, un nouveau premier ministre, le Président Michel Aoun a exprimé son adhésion à l’initiative française.

Le Général Aoun s’exprimait à l’occasion de la tournée d’adieu de l’Ambassadeur de France au Liban, Bruno Foucher. Il a également regretté l’incapacité du premier ministre désigné Mustapha Adib, qui a renoncé la semaine dernière à sa tâche, de former un gouvernement.

Le chef de l’état a également salué l’intérêt d’Emmanuel Macron au Liban, soulignant la nécessité de mettre en place les réformes économiques, monétaires et politiques qui devraient permettre de débloquer l’aide internationale au Pays des Cèdres.

Le Président de la République a remercié le désormais ancien ambassadeur de France au Liban pour ses efforts et le fait d’avoir oeuvré au renforcement des relations bilatérales dans tous les domaines avant de le décorer de l’ordre national du Cèdre.

L’ambassadeur de France au Liban Bruno Foucher s’est fortement impliqué dans son rôle au Liban, multipliant les initiatives de soutien auprès de la société civile confrontée à la crise économique et à l’explosion du port de Beyrouth.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur. Ceci n’est pas un espace pour les commentaires. Les commentaires sont disponibles plus bas.