Vue de Beyrouth, depuis le littoral. Crédit Photo: François el Bacha. Tous droits réservés.
Vue de Beyrouth, depuis le littoral. Crédit Photo: François el Bacha. Tous droits réservés.

Les autorités libanaises et plus particulièrement le Ministère des Finances, a nommé DF King Limited pour tenter d’identifier les personnes et les organismes détenant des obligations internationales libanaises et cela avec pour objectif de faciliter les négociations en vue de restructurer l’importante dette publique qui atteint officiellement 170% du PIB.


DF King Worldwide est une société internationale spécialisée dans la communication financière des parties prenantes. Elle pourrait ainsi demander aux banques détentrices de ces actifs ou encore via son site web de s’identifier avant le 17 avril 2020 alors que certains acteurs clés comme des fonds vautours, auxquels les banques libanaises auraient vendu des volumes importants ces derniers mois en vue de faire pression sur les autorités libanaises, pourraient plutôt choisir de recourir à un arbitrage judiciaire après que le Liban ait déclaré un état de défaut de paiement début mai.

Il s’agira donc d’identifier les personnes ayant acquises des volumes importants d’eurobonds dont la valeurs totale serait de 31 milliards de dollars en terme nominaux, le Liban ne connaissant pas ces derniers.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.