Les distributeurs de carburant et d’essence ont indiqué fermer leurs pompes demain seulement suite à l’appel à la grève générale de confédération des transports.

Pour rappel, cette grève intervient alors que depuis le mois de septembre, les subventions accordées par la Banque du Liban au secteur via le prix des carburants a été levé. Ainsi, depuis ce mois de septembre, les prix de l’essence ont fortement augmenté.

Parallèlement, la dégradation de la valeur de la livre libanaise face au dollar a encore accentué cette chute.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Répondre

Entrer votre commentaire
Votre nom