la Prévention, Le Diagnostic, et le Traitement de la Maladie

Beyrouth, le 5 mai 2021: La Société Libanaise de Cardiologie (SLC), la Fédération Mondiale du Cœur (FMC) et AstraZeneca ont lancé la campagne «Pleins feux sur l’insuffisance cardiaque» pour aider à améliorer la prévention, le diagnostic et le traitement de l’insuffisance cardiaque au Liban grâce à des campagnes de sensibilisation dans les médias et sur la page Facebook régionale en arabe «Votre Santé est Votre Vie» :  https://www.facebook.com/Sehtak.Hayatak/

«Il est essentiel que le grand public soit bien informé sur l’insuffisance cardiaque pour que les personnes à risque ou celles souffrant d’insuffisance cardiaque puissent contacter leur médecin, surtout lorsqu’elles en reconnaissent les symptômes, notamment l’essoufflement, une toux persistante, une sensation continue de fatigue et de perte d’énergie, le gonflement des chevilles et des troubles de réflexion», a déclaré le Dr Malek Mohamad, président de la SLC, durant le lancement de la campagne, qui comprenait également des présentations par Dr Tony Abdel Massih, président du groupe de travail sur l’insuffisance cardiaque au sein de la SLC; par Dr Hadi Skouri, médecin spécialisé dans l’insuffisance cardiaque au centre médical de l’Université Américaine de Beyrouth; et le Dr George Saadé, représentant de la FMC au sein de la SLC.

«Cela est d’autant plus important qu’il existe aujourd’hui de nouveaux traitements qui peuvent réduire le taux de mortalité et d’hospitalisations; et améliorer la qualité de vie des malades grâce à une prise en charge complète leur permettant de vivre de nombreuses années sans incident médical. »

«Les progrès médicaux ne se traduisent concrètement en bienfaits pour la santé que lorsque toutes les parties concernées mettent en commun leurs efforts pour prévenir et traiter les maladies», a déclaré Dr Hiba Baroudi, responsable de la direction des affaires médicales, cardiovasculaires, rénales et métaboliques chez AstraZeneca Proche Orient et Maghreb. «Nous comptons sur le soutien des médias pour aider à alerter les personnes à risque d’insuffisance cardiaque, en particulier celles qui présentent des symptômes, pour qu’elles consultent leurs médecins sur la meilleure façon de prévenir, diagnostiquer et traiter leur maladie. »

À propos de l’insuffisance cardiaque

En cas d’insuffisance cardiaque, le cœur ne parvient pas à pomper suffisamment de sang pour oxygéner correctement l’ensemble des organes du corps. Il s’agit d’une maladie chronique et dégénérative, près de la moitié des patients décédant dans les cinq ans suivant le diagnostic. Malgré sa gravité, les symptômes courants ne sont pas toujours faciles à reconnaître. L’essoufflement, une toux persistante, une sensation continue de fatigue et de perte d’énergie, le gonflement des chevilles et des troubles de réflexion comptent parmi les symptômes les plus courants de la maladie. L’insuffisance cardiaque et son impact sont peu connus du grand public. Il s’agit donc d’une pathologie souvent méconnue, ce qui entraîne un sous-diagnostic, des hospitalisations coûteuses et des décès prématurés.

L’insuffisance cardiaque touche environ 64 millions de personnes dans le monde et peut être aussi mortelle que certains des cancers les plus courants chez les hommes (cancer de la prostate et de la vessie) et les femmes (cancer du sein). Il s’agit de la première cause d’hospitalisation chez les patients âgés de plus de 65 ans; et altère dans une large mesure la qualité de vie du patient, celui-ci ayant l’impression d’avoir vieilli du jour au lendemain. Alors que l’hypertension, les maladies cardiovasculaires et le surpoids sont les principaux facteurs de risque, le diabète en particulier double le risque de développer une insuffisance cardiaque.

Pour plus d’informations veuillez contacter:

Jean Akouri, Akouri Communications, email: [email protected]

References

  1. https://www.facebook.com/Lebanese-Society-of-Cardiology-1582285291828185/
  2. https://www.world-heart-federation.org/
  3. https://www.astrazeneca.com
  4. https://www.facebook.com/Sehtak.Hayatak
  5. https://www.spotlightonheartfailure.com
  6. Vaduganathan M, et al. Lancet 2020;396:121−128
  7. Mayo Clinic. Heart failure; 2020/05/29 [cited 2020 Jun 26]. Available from: URL: https://www.mayoclinic.org/diseases-conditions/heart-failure/symptoms-causes/syc-20373142.
  8. Mozaffarian D et al. Heart Disease and Stroke Statistics-2016 Update: A Report From the American Heart Association. Circulation 2016; 133(4):e38-360.
  9. American Heart Association. Warning Signs of Heart Failure [cited 2020 07 Aug]. Available from: URL: https://www.heart.org/en/health-topics/heart-failure/warning-signs-of-heart-failure
  10. World Heart Federation. Accelerate Change Together: Heart Failure Gap Review; 2020 [cited 2020 Aug 6]. Available from: URL: https://www.world-heart-federation.org/wp-content/uploads/HF-Gap-Review-Final.pdf
  11. Vos T et al. Global, regional, and national incidence, prevalence, and years lived with disability for 328 diseases and injuries for 195 countries, 1990–2016: A systematic analysis for the Global Burden of Disease Study 2016. The Lancet 2017; 390(10100):1211–59
  12. Mamas MA et al. Do patients have worse outcomes in heart failure than in cancer? A primary care-based cohort study with 10-year follow-up in Scotland. Eur J Heart Fail 2017; 19(9):1095–104.
  13. Azad N, Lemay G. Management of chronic heart failure in the older population. J Geriatr Cardiol 2014; 11(4):329–37.
  14. https://www.everydayhealth.com/diabetes/diabetes-nearly-doubles-risk-of-developing-heart-failure/

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Cette publication est également disponible en : English العربية Deutsch Italiano Español Հայերեն

Libnanews est un site d'informations en français sur le Liban né d'une initiative citoyenne et présent sur la toile depuis 2006. Notre site est un média citoyen basé à l’étranger, et formé uniquement de jeunes bénévoles de divers horizons politiques, œuvrant ensemble pour la promotion d’une information factuelle neutre, refusant tout financement d’un parti quelconque, pour préserver sa crédibilité dans le secteur de l’information.