Le Président de la République, le Général Michel Aoun, s’est exprimé ce soir à la veille des premières commémorations de l’explosion du Port de Beyrouth, un drame qui avait plus de 200 morts et plus de 6500 blessés.

Le chef de l’état a ainsi appelé à ce que les enquêtes portant sur ce dossier puissent aboutir, soulignant son soutien aux procédures judiciaires actuelles et dénonçant la pression subite par les enquêteurs.

Le général Michel Aoun a également rappelé être prêt à témoigner devant ses derniers et réfuter toute immunité et a également abordé le thème de la crise économique, des réformes et de la constitution d’un prochain cabinet.

Le discours du Président Michel Aoun

O Libanaises, Libanais

À la veille du souvenir douloureux de l’explosion du port de Beyrouth, je salue l’âme de chaque martyr qui est tombé dans cette grande tragédie, et je compatis pour tous les blessés et blessés, et à tous ceux qui ont perdu un être cher ou proche, une maison.

Je m’incline devant la résistance d’un peuple qui a fait face à toutes les tragédies.

Je dis à notre chère capitale Beyrouth: la vérité apparaîtra et chaque coupable recevra sa punition. Vous vous serez à nouveau réveillé.

Le août de l’année dernière, un tremblement de terre sans précédent a eu lieu dans l’histoire du Liban.

Le visage de Beyrouth s’est déchiré, de nombreux cœurs ont été blessés, des vies innocentes n’auraient pas dû tomber, sans l’accumulation de négligence, et les responsabilités de beaucoup de responsables au fil des ans et à différents niveaux, qui auraient pu prendre des mesures pratiques pour éliminer des matériaux dangereux qui ont conduit à cette catastrophe.

Je ressens la douleur de la famille et des amis qui ont perdu leurs proches dans cette explosion, et je suis l’un de ceux qui ont perdu un être cher.

Je ressens leur colère légitime, leur amertume profonde que les jours vont voir augmenter s’ils ne sentent pas la parole et l’action pratique que l’heure de la responsabilité a commencé ou que les procès seront éliminés intentionnellement par les coupables de négligence. Cela pourra provoquer une nouvelle explosion.

C’est pour cela que je le dis à pleine voix, pour les blessures ouvertes des Libanais, et pour l’histoire:

Oui pour une enquête honnête et audacieuse jusqu’à un procès équitable.
Oui à la justice forte, qui ne recule pas devant un détenteur d’autorité, peu importe son importance, et les immunités et les protections dont il jouit, afin de rendre justice et de juger ceux qui ont causé cette explosion.

Oui à ce que la justice aille jusqu’au bout dans l’enquête et les procès. Je suis à ses côtés, jusqu’à ce que les faits soient établis et que la justice soit rendue.

Lorsque le chef de l’État se place au service de la justice afin de témoigner, personne n’a plus aucune excuse pour s’accorder une immunité ou s’armer sous un quelconque prétexte juridique ou politique et ainsi ne pas fournir toutes les informations requises.

(…)

Si je respecte la Constitution et que je respecte la séparation des pouvoirs, je ne vois pas ce qui empêche l’enquête judiciaire d’interroger ceux que la justice considère comme utile pour enquêter, d’autant que le procès équitable n’est pas innocenté ni injuste.
Il est donc approprié de laisser l’enquête suivre son cours.

D’où vient mon alliance avec les martyrs, à la veille de ce douloureux souvenir?
Le sang qui a coulé en ce jour fatidique, ne sera pas gâché. La vérité viendra avec le juste sort de chaque responsable de cette catastrophe.

Que la commémoration de demain soit une station où nous nous rappelons sincèrement La responsabilité et la sagesse des martyrs, des blessés et des personnes déplacées de leurs maisons, loin de tout comportement qui peut être utilisé pour détruire la sécurité et la stabilité et qui nuit à ce souvenir tragique.

O Libanais, Libanais.Je sais que votre attente est longue pour un nouveau gouvernement.

Aujourd’hui nous avons l’occasion de le faire, avec la désignation d’un nouveau président pour le former.

J’espérais que les décrets de formation (du prochain gouvernement) seront publiés le plus vite possible. Je vous promets que je chercherai avec le président désigné, et conformément aux exigences de la Constitution, à surmonter tous les obstacles face à la formation d’un gouvernement de sauvetage capable grâce à l’expérience de ses membres, eur compétence et leur intégrité, de mettre en œuvre le programme de réformes requises et connus.

O Libanais, Libanais.

Vous sentez tous avec vous que l’effondrement économique et financier des deux dernières années avec tous ses répercussions sur la vie, la vie, la psychologie et la sécurité. Un signe de l’effondrement de l’État libanais dans tous ses fondements et institutions, dans son rôle et son existence.

Mais aujourd’hui, je me tiens devant vous en tant que frères, fils, amis, familles, peuple ancien et résistant, pour vous assurer que les douleurs se terminent par une nouvelle aube, que nous sommes capables ensemble avec notre coopération, notre patience et par la mise en place de mécanismes

La solution est sur le bon chemin, par la formation d’un gouvernement prometteur, la préparation des élections parlementaires qui établissent les graines du véritable changement, qui aident à surmonter le présent douloureux, et progressivement la crise qui déchire notre patrie, nos cœurs et la tranquillité de notre vie.

Oui, nous en sommes capables, et l’espoir n’a jamais été synonyme d’illusion, quand nous l’accompagnons avec conscience, travail, solidarité et détermination.
Nous sommes capables de nous relever.
Accrochons-nous à notre unité et ouvrons une nouvelle page qui ramène le Liban à la carte de l’innovation, de la croissance et de la compétition, et redonne à nos jeunes l’espoir à leur patrie, le désir d’y rester, le retour de la civilisation, la joie et la créativité.

Vive le Liban!

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Cette publication est également disponible en : English العربية Deutsch Italiano Español Հայերեն

Libnanews est un site d'informations en français sur le Liban né d'une initiative citoyenne et présent sur la toile depuis 2006. Notre site est un média citoyen basé à l’étranger, et formé uniquement de jeunes bénévoles de divers horizons politiques, œuvrant ensemble pour la promotion d’une information factuelle neutre, refusant tout financement d’un parti quelconque, pour préserver sa crédibilité dans le secteur de l’information.