Représentant de qui?

"Si vous savez tout sans savoir ce qu'est la misère de ceux qui souffrent, vous serez, avec toutes vos connaissances, des chefs désastreux pour demain." Abbé Pierre.

2

Le droit et le devoir effectif du citoyen sont de veiller à sa propre cohérence et à celle de tout processus démocratique. Certains pôles politiques prétendent bien étrangement que le parti est l’assise incontournable d’un candidat pour valider ses options et convaincre autrui. Cependant la qualité d’un élu ne dépend d’abord et enfin que du travail présenté, initié, accompli et suivi selon les bonnes normes.

La juste critique des mentalités partisanes conditionnantes, arbitraires ou sectaires dérange car elle expose la séduisante sécurisation du va de soi selon de confortables archétypes traditionnels.
«Jung définit comme archétypes toutes les dispositions innées et structures psychiques évidentes qui, dans des situations caractéristiques et répétées produisent des représentations, des pensées, des émotions et des motifs imaginaires similaires dans leurs structures. » Ils sont entretenus par des personnes  qui cherchent à gagner un public par l’autosuffisance du savoir, le leitmotiv des slogans passés, la “manne” du suivisme ancestral ou obligé et ce, au détriment d’aller à la rencontre des terrains méconnus et douloureux de tant de libanais.

Des listes de programmes fossilisés à peine maquillés jusqu’aux beaux discours conducteurs aux urnes ou suspendus à des lyrismes aberrants, une génération de responsables persiste à creuser des distances. Les réalités essentielles appartiennent pourtant à  l’incontournable intolérance des gens vis à vis des langages creux alors que leur présent est exténuant avec un pouvoir d’achat en baisse continue.
Pour le citoyen inutile donc de s’attarder à du cinéma animé de promesses et de perspectives rabâchées . Ce qu’il veut surtout c’est de savoir si des candidats vieillis ou périmés, lumineux ou avant gardistes vont pouvoir marquer une différence notable afin non pas de survivre mais de vivre normalement!

Des curriculum vitae de pratiques mises au service des libanais dans l’immeuble, le quartier et la régions et confirmées par ceux qui en ont bénéficié depuis plus de 6 mois seraient les seuls pré-requis pour des sièges à venir au nouveau parlement et au prochain gouvernement! Un poste de député ou de ministre pour la nation ne requiert plus chez nous que des représentants dévoués et prouvés pour répondre en actes aux états d’urgences du libanais. Déchargez le de toute hausse supplémentaire qui ne peut correspondre à un taux croissance significatif dans “un état en faillite”. Un représentant du citoyen est un élu du peuple et se doit de penser pour réagir sans être nécessairement sollicité. A lui de réduire de multiples privilèges financiers en temps de crise nationale pour que l’atout pré-électoral des promesses de changements prenne forme au présent avec sa part de restrictions.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.