Moins d'une minute de lecture

Le Premier Ministre Hassan Diab a indiqué que 2750 tonnes de nitrate d’ammonium étaient stockées dans l’entrepôt où a eu lieu d’explosion qui a ravagé la capitale libanaise.

Cette quantité était présente depuis six ans dans un entrepôt du port de Beyrouth aujourd’hui rasé par l’explosion, sans prendre de mesures préventives, précise le Premier Ministre qui s’exprimait lors de la réunion du Haut Conseil de la Défense.

Les autorités libanaises appellent à ce que soit mené une enquête afin de déterminer les responsabilités des personnes et des institutions impliquées.

Pour l’heure, le bilan fait état de plus de 60 personnes décédées et de plus de 2750 personnes blessées.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité ne marche que sur un ordinateur et non sur les mobiles ou tablettes. Par ailleurs, il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Cet article est disponible en Français