CONCERT: HOMMAGE A AZNAVOUR en collaboration avec l’Institut Français de Jounieh et le Centre culturel, Municipalité de Ajaltoun)

-Dimanche, 18 novembre 2018, à 20 h, Théâtre de l’école Notre Dame du Rocher, Couvent Saint Joseph, Ajaltoun

-Lundi, 19 novembre 2018, à 20 h, Théâtre  du Lycée libano-allemand, Jounieh

Grace Medawar est née au Liban et a commencé, dès l’âge de 6 ans, à chanter des chants religieux dans la chorale de l’église locale.
Grace s’est spécialisée dans le chant lyrique / classique à l’USEK et a suivi trois cours de piano et le troisième niveau en solfège et théorie de la musique, au Conservatoire National de musique du Liban. Elle a également un diplôme en sciences commerciales – comptabilité.
Elle dirige depuis 2016  l’École de musique Antonine (filiale de Ajaltoun). Elle a été soliste et membre du Chœur de l’Université Notre Dame – Loueize de 1993 à 2018, et est depuis 2016 membre du Chœur de l’Université Antonine, ainsi que depuis 2003 du « Chœur Angeli » pour A capella musique. Elle a enregistré de nombreux chants religieux pour de nombreux compositeurs libanais et a donné des concerts au Liban, en Europe, aux États-Unis, ainsi que dans plusieurs pays arabes.
Elle est également la chanteuse principale d’un groupe musical qui jouent de la musique classique libanaise, des chansons Oldies et latines, du jazz et du pop pour des événements spéciaux et des mariages.

Fady Jeanbart, le baryton libano-français est né dans un environnement cosmopolite entre Orient (Liban, Arabie saoudite, et Émirats Arabes Unis) et Occident (France). Fady Jeanbart a eu un coup de foudre pour l’art lyrique à 13 ans, après avoir écouté Dame Joan Sutherland dans Faust de Gounod. Il a alors décidé de devenir chanteur lui-même, et s’est fait connaitre autant dans le répertoire d’opéras et opérettes lyrique-léger que dans  les oratorios.
Il est par ailleurs devenu un pédagogue reconnu et enseigne notamment à l’université NDU, à l’école des arts Ghassan Yammine et Elias Rahbani Music Academy. Il est aussi invité à donner des masterclasses au Conservatoire supérieur de musique et d’art dramatique de Damas.

Joy Hakmé, née le 17 août 1992, est une chanteuse, pianiste et musicologue libanaise. Elle a étudié le piano pendant 10 ans au Conservatoire National Supérieur de Musique du Liban et le chant classique avec Fady Jeanbart.
Elle est titulaire d’un baccalauréat en arts, en musimédialogie  et d’une maîtrise en arts en musicologie de la NDU (Université Notre Dame – Loueize), et est actuellement chargée de cours au département de musicologie de la même université. De plus, Joy est professeur de piano et de chant et a participé à de nombreux concerts et galas locaux au Liban, ainsi qu’à des masterclasses de chant, en France, avec des experts renommés du répertoire vocal et classique tels que Nicolas Chevereau, Raphael Sikorski et Agnès de Brunhoff.

Rizkallah Akiki est un ténor libanais né en 1992. Il a commencé à chanter très jeune. Maîtrise en biochimie et études, pendant plusieurs années de chant classique au Conservatoire national supérieur libanais de musique de Beyrouth. Chanteur “crossover”, il chante des genres variés : classique, jazz, blues, soul, soul, pop, rock. Il a participé à de nombreuses classes de maître telles que l’atelier de jazz tenu au NDU et une classe de maître internationale en Norvège avec maestro Elizabeth Norbert-Shultz et maître Matthew Marriott.
Il se produit régulièrement dans des festivals de musique et est actuellement membre de l’opéra libanais qui a produit le premier opéra arabe dans le monde arabe. Sa passion pour les arts suscitera toujours son intérêt pour la performance d’opéra théâtrale en équilibre avec sa carrière professionnelle en sciences.

Simon Tarabay est un pianiste et compositeur libanais, né en 1983 à Beyrouth, Liban. Il a commencé à jouer du piano à l’âge de 6 ans et a étudié de 2002 à 2005 la musicologie et le piano classique à l’USEK au Liban. Mais pour ajouter des paillettes au bout de ses doigts, il a suivi des cours de piano jazz à l’Université NDU.
Il a composé, tout au long de sa carrière, beaucoup de musique pour des courts métrages et un morceau musical pour orchestra pour la Chorale de la NDU intitulé Miladouka Ya Rabbi (« Ta naissance, oh Dieu ! »). Il a joué du piano avec de remarquables chanteurs locaux tels que Tony Hanna, Waël Jassar, Grace Medawar… et internationaux tels que Cinda Ramseur, Cynthia Brown, Clarita de Quiroz, Didi Wonder, Les Divas swing sans oublier le concert, avec le talentueux musicien Ghadi Rahbani, pour lequel il a joué du piano avec un orchestre complet.

Entrée libre.

RSVP: 09-835826 Kulturzentrum – Jounieh

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .