Les Forces de Sécurité Intérieures libanaises ont annoncé, ce mardi, l’arrestation d’un responsable de l’organisation terroriste Daesh, au début du mois d’avril, alors que ce dernier se préparait à conduire un certain nombre d’actes terroristes au Liban.

De nationalité syrienne, M.Kh, né en 1982 et entré illégalement au Pays des Cèdres au début du mois d’avril, aurait été arrêté dans la localité de Zghorta. Il se préparait à réorganiser et à activer des cellules dormantes afin de mener un certain nombre d’actions terroristes à l’intérieur du territoire libanais.

À l’issue de son interrogatoire, le suspect aurait admis appartenir aux cadres de l’organisation terroriste Daesh et d’avoir été le responsable d’une unité de combattants de Daesh dans la région de Homs, depuis reprise par le régime syrien. Il aurait notamment participé à la prise de la ville de Palmyre en 2015. Les FSI ont, par ailleurs, diffusé une vidéo de ce dernier de cette époque, annonçant l’intention de Daesh de prendre cette localité.

M.KH se serait ainsi infiltré au Liban depuis la défaite de l’organisation terroriste en Syrie afin de disparaitre du devant de la scène et de réorganiser ses structures pour y mener de nouvelles actions.

Les services de renseignement des Forces de Sécurité Intérieures indiquent également que la stratégie actuelle est de surveiller les tentatives d’infiltration sur le territoire libanais de combattants et de responsables de Daesh qui chercheraient à s’y réfugier depuis l’important recul de la zone qu’ils contrôlaient en Syrie. M.KH aurait également connaissance d’un certain nombre de dépôts d’armes secrets de Daesh qui se trouveraient dans la région de Suknan en Syrie.

Il a été depuis déféré devant les autorités judiciaires compétentes.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.