Samy Gemayel. Source Facebook
Samy Gemayel. Source Facebook

Le parti Kataëb, par l’intermédiaire de son député et dirigeant Samy Gemayel, a déposé un recours en annulation du budget 2018 et notamment de son article 49 qui a provoqué une polémique sur les risques d’implantation des réfugiés palestiniens et syriens au Liban.

Ce recours déposé après signature de 10 députés, conformément aux procédures constitutionnelles, intervient alors que le projet de budget avait été adopté par le Parlement le mois dernier.

Obligé constitutionnellement à le signer, le Président de la République, le général Michel Aoun, avait exprimé des réserves face à cette mesure et appelé les parlementaires à réexaminer l’article 49 qui accorde aux ressortissants étrangers et à leurs proches, épouses et enfants mineurs, un permis de séjour automatique et provisoire en cas d’achat de biens immobiliers au-delà d’un certain montant, 1 million de dollars à Beyrouth même, 500 000 dans les autres régions libanaises.
Le Patriarche Maronite avait également évoqué les risques d’implantations des réfugiés syriens et palestiniens lors de son sermon dominical.

Samy Gemayel, par ailleurs candidat aux élections législatives, avait déjà, à plusieurs reprises mis en garde contre l’adoption de ces mesures qui seraient anti-constitutionnelles en raison des risques d’implantations qu’elles représentent. Les décrivant comme catastrophiques, il estimait également que le budget 2018 augmente les dépenses publiques de 5.1 milliards de dollars par an sans aucun contrôle et aucune réforme comme spécifiée dans les accords d’aide signés par le Liban et la communauté internationale.

Cette mesure, selon le Premier Ministre Saad Hariri quant à lui favorable à cet article et qui s’exprimait lors de la conférence d’aide au Liban qui s’est tenue le 6 avril dernier à Paris, vise à relancer le secteur immobilier en proie à une grave crise avec une diminution de 23.7% de la demande au premier semestre de l’année 2018 à l’image des mesures similaires prises en Grèce ou à Chypre.

Lire également: