Des libanais se sont rassemblés devant le Ministère de la Santé pour exiger la suspension des vols au départ ou à destination de pays infectés.

Cette information intervient alors qu’un premier patient atteint de coronavirus est arrivé en provenance d’Iran, ce vendredi. Elle fait également suite à la décision du gouvernement libanais de limiter les vols vers les pays où des cas ont été diagnostiqués ou encore vers les destinations de zones à risque comme les lieux de pèlerinage.

Pour rappel, une dame infectée par le virus et âgée de 45 ans est arrivée ce vendredi à l’Aéroport International de Beyrouth (AIB) en provenance de la ville de Qom en Iran, un pays à risque qui compte 139 cas diagnostiqués et 19 morts selon le dernier bilan disponible.

Autre pays où l’épidémie a pris de l’importance, l’Italie, 300 cas diagnostiqués et 11 morts jusqu’à présent.

L’arrivée de vols de ces 2 pays a provoqué une panique au sein de la population libanaise qui s’est ruée dans les pharmacie, à l’achat de masques chirurgicaux ou encore de gants en latex.

Pour l’heure, 80 000 personnes sont actuellement infectées dans le monde, essentiellement en Chine.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.