Les rues désertes au Liban suite à l'épidémie de Coronavirus COVID-19, le samedi 14 mars 2020. Crédit Photo Francois el Bacha pour Libnanews.com. Tous droits réservés
Les rues désertes au Liban suite à l'épidémie de Coronavirus COVID-19, le samedi 14 mars 2020. Crédit Photo Francois el Bacha pour Libnanews.com. Tous droits réservés

La deuxième phase de déconfinement débute ce 4 mai, avec l’ouverture des restaurants, de certaines entreprises comme les ateliers de réparation de voitures ou des coiffeurs.

Le Ministère de l’Intérieur a ainsi publié un nouveau décret assouplissant les horaires d’ouverture des entreprises.

Les coiffeurs pour homme ouvriront les lundi mardi et mercredi et les coiffeurs pour femmes, les jeudi, vendredi, samedi, sur rendez-vous de 8h jusqu’à 17 heures. Les professions libérales peuvent exercer tous les jours de la semaine. Les restaurants peuvent ouvrir tous les jours de la semaine, avec une clientèle qui ne dépasse pas 30% de ses capacités. Fumer le Narguilé y est interdit. En cas de violation, les établissements pourraient être fermés.

Les concessionnaires de voitures neuves et d’occasion peuvent ouvrir tous les jours de la semaine également.

Les cafés, les boites de nuits ou encore les terrains sportifs doivent rester fermés. Cependant l’accès aux corniches maritimes est désormais possible de 5 h du matin jusqu’à 19 heures.

Le décret rappelle les mesures sanitaires à respecter comme le port du masque, les mesures de distanciation,

La première phase avait débuté le 27 avril dernier. Les différentes étapes sont accompagnées d’ajustement hebdomadaires en cas de hausse du nombre de personnes contaminées. Une troisième phase devrait débuter le 11 mai, puis une quatrième phase, le 25 mai, avec la réouverture des écoles et des universités pour les examens officiels. Enfin, le 8 juin, devraient être rouverts les établissements scolaires et universitaires, les stations balnéaires, les églises et les mosquées ainsi que l’Aéroport International de Beyrouth.

Pour rappel, le Premier Ministre Hassan Diab avait appelé la population à la prudence cette semaine, estimant que jusqu’à 56% de la population libanaise pourrait être contaminée par le covirus.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.