Le Recteur de l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF), Prof. Slim Khalbous, s’est rendu en visite à Beyrouth les 2 et 3 mars 2022 pour participer aux États généraux de l’enseignement supérieur au Liban, 4ème et dernier volet des consultations nationales consacrées au système éducatif libanais organisées par le Ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, S.E. M. Abbas Halabi, sous le haut patronage de S.E. M. Najib Mikati, Président du Conseil des Ministres. 

Coorganisés par le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur et l’AUF sur proposition de l’Agence, ces États généraux ont permis de rassembler représentants du Parlement et du Ministère, présidents et responsables des institutions publiques et privées universitaires, ambassadeurs et ambassades, organisations internationales et bailleurs de fonds concernés (AUF, UNESCO, Union européenne, Banque mondiale), personnalités qualifiées et experts internationaux, représentants de l’industrie, avec pour objectif de permettre une concertation sur l’ensemble des défis auxquels fait face le système d’enseignement supérieur en contexte de crise, d’échanger sur les principales orientations stratégiques en cours de définition, d’aborder la question de la reconfiguration de l’offre de formation universitaire ainsi que celle du renouvellement de l’environnement juridique de l’enseignement supérieur, et enfin, d’exprimer un plaidoyer sur la nécessité de soutenir davantage le système universitaire du Liban, tout en facilitant l’alignement et la cohérence de l’effort international sur les priorités nationales. Cette journée de débats intenses, orientée vers des propositions de solutions, fera l’objet d’une synthèse et de recommandations. 

Aux côtés du Ministre Abbas Halabi, le Recteur Slim Khalbous est intervenu en ouverture et en conclusion de ces États généraux, et a animé une table ronde intitulée « Garantir la qualité des formations universitaires au Liban », objectif central poursuivi par l’AUF et ses partenaires. D’autres échanges animés par le Directeur régional de l’AUF ont porté sur le soutien au système d’enseignement supérieur libanais et sur la convergence vers des formations en adéquation avec les besoins économiques et sociaux. 

A l’occasion de son déplacement, le Recteur de l’AUF s’est également entretenu avec des personnalités universitaires et du monde économique, avec les personnels de l’AUF, ainsi qu’avec la presse écrite et audiovisuelle. 

Enfin, il a ouvert le Mois de la Francophonie au Liban en participant à la première édition des « Jeudis de la Francophonie », durant laquelle il a pu échanger en direct sur Facebook avec le Ministre Abbas Halabi autour du thème « Adapter le système éducatif aux impératifs économiques et sociaux. Le cas du Liban. »

Ce déplacement au Liban du Recteur intervient dans un contexte marqué par la crise d’une ampleur considérable qui affecte le pays et ses universités. L’AUF, premier réseau universitaire au monde, compte 24 membres adhérents au Liban, et y est présente via sa Direction régionale Moyen-Orient, établie de longue date à Beyrouth. L’Agence, qui place la solidarité au cœur des valeurs fondatrices de son action, se mobilise pleinement pour aider ses membres dans leurs efforts de résilience et a mis en place fin 2020 une contribution spécifique exceptionnelle de solidarité sous la forme d’un Plan spécial AUF pour le Liban, que le Recteur Khalbous avait dévoilé à Beyrouth lors de son premier déplacement fin 2020, et qui est mis en œuvre depuis. Ce plan, conçu en concertation avec les autorités éducatives et scientifiques du pays, intègre un appui à l’intégralité du secteur éducatif, de l’enseignement primaire et secondaire jusqu’à la recherche scientifique, avec un montant de financement propre et externe avoisinant 1,8 M€ sur 2 ans.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

L’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF) est le premier réseau universitaire au monde avec 1007 établissements membres dans 119 pays,, et 59 implantations réparties sur les cinq continents. Opérateur expert en recherche et savoir de la Francophonie créé il y a près de 60 ans, l’AUF intervient dans de nombreux domaines comme la formation, la recherche, le numérique, la gouvernance universitaire, l’entrepreneuriat et l’employabilité des étudiants, ou encore le développement durable. www.auf.org

Un commentaire?