Considérant la nomination du Premier ministre Hassan Diab comme illégitime, des citoyens de Tariq el Jdidé à Beyrouth, quartier à majorité sunnite, se sont rassemblés devant la maison de Diab, criant des slogans de colère contre ce dernier.

Ils indiquent que nommer un Premier ministre sunnite ayant uniquement 6 voix de parlementaires sunnites sur 27 ne traduit aucunement la voix de leur communauté, avançant que l’ancien Premier ministre Saad Hariri représente mieux les Sunnites et peut former un gouvernement puissant avec ses bonnes relations au niveau internationale.

Avant leur arrivée, des manifestants étaient déjà sur place refusant la nomination de Diab, mais ne soutenant pas Saad Hariri qu’ils considèrent faire partie du système politique corrompu.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Article mis à jour:

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.