Moins d'une minute de lecture

La ministre de la justice Marie Claude Najm s’est adressée au procureur général, le Juge Ghassan Oweida, d’ouvrir une enquête préliminaire pour déterminer les raisons de l’explosion qui s’est déroulée au port de Beyrouth.

Il s’agit de déterminer les responsabilités des personnes impliquées dans cette explosion.

La ministre a également présenté ses condoléances aux familles des victimes et souhaité un prompt rétablissements aux personnes blessées.

Pour l’heure, le dernier bilan fait état de plus de 50 personnes décédées et de plus de 2700 blessés.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur.

Cet article est disponible en Français