Alors que les banques libanaises ont décidé d’une grève générale ce lundi et ce mardi pour protester contre les procédures judiciaires à leur encontre, la livre libanaise chute face au dollar au marché noir, avec un taux de parité de 23 600 LL/USD à l’achat et de 23 700 LL/USD à la vente, indique le site LebaneseLira.

Cette baisse intervient notamment en raison de la fermeture de facto de l’offre de devises étrangères via la plateforme Sayrafa de la Banque du Liban, dont l’essentiel des activités passait par les banques locales. Cette réduction de la demande a ainsi induit une pression supplémentaire sur la monnaie locale.

Les banques libanaises ont entamé une grève de 2 jours ce lundi, afin de protester contre les procédures judiciaires qui les visent notamment dans le cadre de l’affaire Riad Salamé ou encore dans le cadre des plaintes déposées par les déposants confrontés à un contrôle informel des capitaux depuis novembre 2019. 

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.