François Hollande AIB

Le Président Français François Hollande est arrivé ce samedi au Liban pour une visite de 2 jours durant laquelle il évoquera différents dossiers, la question de la présidentielle libanaise, soutien aux institutions dont à l’Armée et la question des réfugiés syriens présents sur le sol du Pays des Cèdres.

Francois Hollande Nabih BerryAccueilli par le Vice Premier Ministre et Ministre de la Défense Samir Mokbel, le locataire de l’Elysée devrait abordé avec les autorités libanaises les différents dossiers en souffrance. Une cérémonie organisée par le Président de la Chambre Nabih Berry est organisée pour des raisons protocolaires en raison de l’absence d’un chef d’Etat, avant que le Président Français ne se rende au Grand Sérail pour y rencontrer le Premier Ministre Tamam Salam.

Au programme, la présidentielle libanaise, François Hollande devrait ainsi aborder la question de l’élection d’un candidat consensuel, dossier pour lequel les chances de succès sont très restreintes en l’absence d’un accord entre les différents partis libanais, mais également le dossier des migrants issus de la guerre civile syrienne et l’assistance militaire à l’Armée Libanaise.

Pour rappel, Paris devait initialement fournir un certain nombre d’équipements militaires à l’institution militaire suite à la donation par l’Arabie Saoudite de 3 milliards de dollars en 2012 alors que les frontières libanaises étaient menacées par les groupes terroristes Al Nosra et Daesh présents notamment à Aarsal. Riyad a depuis dénoncé ce contrat, accusant les autorités militaires d’être à la solde du mouvement chiite Hezbollah. Le député Neemtallah Abi Nasr s’est par exemple adressé à François Hollande pour que la France poursuit l’exécution de ce contrat en dépit de l’annulation de la donation saoudienne.

François Hollande s’adressera également ce samedi à la communauté Française expatriée au Liban.

Ce dimanche, le Président Français recevra à la Résidence des Pins, les différents dignitaires religieux libanais dont le Patriarche Maronite Béchara Rai, le Patriarche Grec Orthodoxe Jean X Yazigi, le Patriarche Grec Catholique Grégorius Laham III, le Mufti de la République Abdel-Latif Derian et son homologue chiite, Abdel Amir Qabalan, avant de se rendre dans la Békaa pour aller à la rencontre de réfugiés syriens.

Il se rendra également en Egypte et en Jordanie via la base militaire de Ryak.