Un pays qui renie son HistoireLe gouverneur de la capitale libanaise, Nassif Qalloush aurait démissionné ce vendredi après avoir été accusé de harcèlement sexuel par une technicienne de la ville de Tripoli, ville dans laquelle il était précédemment en poste, au Nord Liban, Hoda Sankari, vidéos publiées sur le site Youtube à l’appui. Cette dernière avait alors porté plainte contre le haut fonctionnaire. Nassif Qalloush avait alors également entamé des démarches judiciaires à son encontre pour diffamation.

Hoda Sankari avait publié le mois dernier, une série de vidéos dans lequel, le gouverneur actuel de Beyrouth montrant notamment une conversation entre elle et ce dernier lui demandant si elle était mariée. Elle a également fait état de retard de payement dans ses salaires et dans le renouvellement de son contrat de travail. Nassif Qalloush avait alors rétorqué « l’aimer », préféré « la manière facile » pour l’aborder et lui demandé de s’approcher de lui.

Suite à la révélation de l’affaire, le ministre de l’intérieur, Nouhad Machnouk avait ouvert une enquête au sujet de cette affaire.