Des incidents ont opposé les partisans du procureur de la république, le juge Ghassan Oweidat à des membres du Courant Patriotique Libre venus soutenir la procureur du Mont-Liban, la juge Ghada Aoun, dont un dossier actuellement porte actuellement sur le scandale de la manipulation du cours de la livre libanaise en mai 2020 et où serait impliqué outre Michel Mecattaf, membre du 14 mars, le gouverneur de la Banque du Liban lui-même Riad Salamé qui s’est abstenu de se présenter devant la juge jusqu’à présent au prétexte de menaces sécuritaires à son encontre.

Ces incidents interviennent alors qu’une réunion du Conseil supérieur de la magistrature s’est réuni lundi et devrait faire une déclaration qui clarifie pleinement la position du Conseil sur les actions du procureur de l’État du Mont-Liban concernant la juge.

Celle-ci en dépit d’avoir été dessaisie du dossier à la demande du procureur Ghassan Oweidat, également proche du premier ministre désigné Saad Hariri comme le gouverneur de la Banque du Liban, a perquisitionné à 2 reprises la semaine dernière, le bureau de Michel Mecattaf dans la localité de Awkar.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Cette publication est également disponible en : English

Avatar
Libnanews est un site d'informations en français sur le Liban né d'une initiative citoyenne et présent sur la toile depuis 2006. Notre site est un média citoyen basé à l’étranger, et formé uniquement de jeunes bénévoles de divers horizons politiques, œuvrant ensemble pour la promotion d’une information factuelle neutre, refusant tout financement d’un parti quelconque, pour préserver sa crédibilité dans le secteur de l’information.