Moins d'une minute de lecture

La Banque BLOM a indiqué dans un communiqué avoir envoyé une demande auprès de la Banque Centrale Egyptienne afin de vendre au plus offrant la part qu’elle possède dans sa filiale locale. Plusieurs groupes auraient déjà montré leurs intérêts.

Cette information intervient alors que les banques libanaises sont durablement affaiblies par la crise économique que traverse le Liban. La BLOM Bank comme d’autres banques font face à d’importantes difficultés de liquidité qui avaient débuté bien avant l’annonce par le gouvernement Hassan Diab d’un état de défaut de paiement sur la totalité des Eurobonds, le 23 mars 2020.

Selon le communiqué de la BLOM Bank, qui indique que les profits ont baissé de 77% en 2019, s’établissant à seulement 115.4 millions de dollars.

Les résultats obtenus ont été largement conformes aux attentes et affectés par l’impact de la crise financière et économique qui frappe le Liban depuis octobre 2019. Les bénéfices nets se sont élevés à 115,411 millions de dollars, en baisse de 77,44% par rapport à 2018. En termes de postes du bilan, les actifs se sont maintenus à 33,296 milliards de dollars, en baisse de 9,38%; les dépôts étaient de 26,462 milliards de dollars, en baisse de 2,78%; les prêts ont diminué à 5,814 milliards de dollars, moins de 18,85 pour cent; et les capitaux propres ont baissé à 3,156 milliards de dollars, moins de 3,44%

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.