Moins d'une minute de lecture

La parité de la livre libanaise semble stable en début de semaine au marché noir, avec un taux de change 7 300 LL/USD à l’achat et de 7400 LL/USD à la vente, cela en dépit des difficultés auxquelles fait face Moustafa Adib avec les partis politiques locaux dans la formation de son gouvernement.

Ces derniers souhaiteraient aussi voir être constituer un gouvernement Politico-technocrate et non un gouvernement de spécialistes comme souhaité par le premier ministre désigné et la communauté internationale.

Ces difficultés pourraient rendre difficile le déblocage de l’aide économique international au Liban, pays largement impacté par une crise financière d’une ampleur qui était jusque-là inconnue dans son histoire, et alors que le gouverneur de la Banque du Liban a indiqué ne pas pouvoir poursuivre le programme de subvention à l’achat de produits de première nécessité en raison d’une diminution importante des réserves monétaires dans les trois mois à venir.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur.

Cet article est disponible en Français