Des livres libanaises. Crédit Photo: François el Bacha pour Libnanews.com

La livre libanaise s’est brusquement effondrée passant en quelques heures de 32 000 LL/USD jusqu’à 34 000 LL/USD.

À l’heure où sont écrites ces lignes, la parité de la livre face au dollar est de 33 900 LL/USD à l’achat et de 34 000 LL/USD à la vente, proche de son plus bas historique de 35 000 LL/USD, sur fond de différents concernant les projets de levée du secret bancaire, de la restructuration nécessaire des banques ou encore du fameux projet de contrôle officiel des changes, des conditions du Fonds Monétaire International en vue de débloquer l’aide internationale au Pays des Cèdres.

Autre crainte, celle de voir les réseaux de communication dont ceux de la Banque du Liban et des agents de change en raison d’une grève des employés d’Ogero amène à une hausse de la demande pour le billet vert.

Enfin, la décision de la Banque du Liban de réduire la part des carburants financés par sa plateforme électronique Sayrafa a aussi amené à une nouvelle pression sur la livre libanaise. Ainsi, une large partie des fonds nécessaires pour l’importation de carburants doit désormais être trouvé au marché noir.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.