La livre libanaise se situe toujours en-dessous du seuil des 9 000 LL/USD avec un taux de parité de 8 800 LL/USD à l’achat et de 8 875 LL/USD à la vente au marché noir.

Pour l’heure, la Banque du Liban et le ministère des finances envisageraient de réduire voire d’annuler certaines subventions, a-t-on appris hier. Ainsi, seules devraient être maintenues les subventions concernant les produits alimentaires de base ou encore les médicaments concernant les maladies chroniques.

Certaines subventions pour les produits non-essentiels comme le Botox devraient être totalement annulés. Quant aux subventions concernant les carburants, elles devraient être progressivement levées, a-indiqué hier le quotidien The Daily Star.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur. Ceci n’est pas un espace pour les commentaires. Les commentaires sont disponibles plus bas.