Dans un communiqué, la Sûreté Générale a annoncé une série de départ volontaire de réfugiés syriens présent au Liban.

Les points de départ sont localisés à Abboudieh, Al-Qaa, Bourj Hammoud, Masnaa, Nabatieh, Sidon et Tripoli. Les réfugiés y participant devraient s’y rassembler à partir de 6 heures du matin.

La Sûreté Générale organise depuis 2018, le retour volontaire des réfugiés syriens le souhaitant.

Dans un communiqué publié le mois dernier, elle avait indiqué que 170 000 réfugiés syriens seraient retournés dans leur pays depuis décembre 2017.

Des sources sécuritaires avaient indiqué que le Liban héberge près de 2.2 millions de réfugiés alors que le nombre de ressortissants libanais n’atteindrait que 4.4 millions. Outre les réfugiés palestiniens, 1.5 millions de réfugiés syriens sont présents sur son territoire dont de nombreux réfugiés économiques, estiment les autorités libanaises.

La question du retour des réfugiés a provoqué une vive polémique au Liban, entre ceux qui se déclarent en faveur de négociations directes avec Damas et ceux qui estiment que cela normaliserait les relations entre les 2 pays.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

1 COMMENTAIRE

  1. Ceux qui invoquent l’argument de la normalisation pour ne pas discuter directement avec l’Etat syrien sur la question du retour des réfugiés syriens ne sont que des hypocrites et des manipulateurs sachant que les relations diplomatiques n’ont jamais été rompues entre les deux pays. A ma connaissance , l’ambassadeur syrien n’a jamais quitté son poste, et l’ambassade du Liban à Damas n’a jamais été fermée! Ces hypocrites font passer leurs intérêts partisans, au détriment de l’intérêt national libanais. Ils sont aux ordres et ne peuvent contrecarrer les positions de leur bailleur de fonds saoudien, lui même serviteur du projet sionisto-américain dans la région.

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.