Le siège de l'Association des Banques du Liban (ABL). Crédit Photo: NNA.
Le siège de l'Association des Banques du Liban (ABL). Crédit Photo: NNA.

En dépit d’une décision de justice à l’encontre de 20 de ses membres qui consiste au gel des actifs de ces établissements financiers ainsi que ceux de leurs dirigeants, l’Association des Banques du Liban (ABL) a décidé que les banques garderont leurs portes ouvertes demain.

Cette décision judiciaire estime que le contrôle des capitaux imposés par les banques est illégal. Ainsi, si cette mesure est levée, une panique bancaire pourrait amener certains établissements déjà affaiblis par la crise à des faillites.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.