L’Armée Libanaise a débuté, il y a 2 jours, une opération visant à soutenir les populations les plus vulnérables face aux mesures prises pour lutter contre le coronavirus.

Ainsi, des ratios alimentaires et des produits de désinfection ont été distribuées, notamment au Nord du Liban, dans les quartiers de Bab Tebbeneh, Jabal Mohsen, et Dahr el-Moghr à Tripoli.

En première ligne, l’Armée Libanaise a pris, depuis dimanche, des mesures visant à inciter les gens à se claquemurer chez eux face à l’épidémie et cela conformément aux décisions du gouvernement libanais. Ils sont aidés dans cette tâche par les Forces Intérieures mais également la Sûreté Générale qui a également distribué, au niveau de check-points qu’elle a installé dans la région du Chouf, des masques et vérifié les températures des passagers des voitures.

Ces opérations de distribution interviennent alors que certaines professions dénoncent les appels au confinement des autorités, nuisibles, selon elles, à leurs métiers. Il s’agit du cas de certains marchands qui ont été obligés de fermer rideaux sur demande des FSI à Tripoli ou encore du cas d’un chauffeur de taxi qui a mis le feu à son véhicule à Beyrouth pour protester contre la mesure instaurant un nombre limité de passagers à une personne seulement à bord de ce type de véhicules.

Par ailleurs, l’Armée Libanaise tente également de produire des masques afin de protéger ses hommes. Elle a ainsi mis en place des ateliers de production de masques.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.