« Le Peuple veut l’Armée Libanaise » 1er aout 2013, Place des Martyrs, 17h00
« Le Peuple veut l’Armée Libanaise »
1er aout 2013, Place des Martyrs, 17h00

« Tant que l’Armée va bien, le pays va bien »

C’est avec ces mots que le commandant en chef de l’Armée libanaise clôt un discours prononcé en 2010. Partant de ce principe, et croyant fermement que l’Armée libanaise demeure la seule voie possible pour la pérennité de la nation et de l’État libanais, et face à la menace et aux phénomènes terroristes et barbares pullulant au Liban et dans la région, Michel Elefteriades, empereur du Nowheristan, soutenant impérativement l’institution militaire, a lancé un appel aux Libanais à manifester leur appui à la Grande Muette du pays des Cèdres.

Sous le slogan « Le Peuple veut l’Armée Libanaise », l’idée a commencé à se répandre sur les principaux réseaux sociaux, pour enfin aboutir sur les réseaux d’affichage routiers et les différentes chaînes télévisées.

Ce rassemblement qui aura lieu le 1er août 2013 à 17h, place des martyrs à Beyrouth, sera un remarquable présent pour l’Armée qui fêtera le même jour, ses 70 ans d’existence.

Depuis plus d’un mois, l’Utopia Now, réceptacle de l’intelligentsia mondiale et des sommités internationales, s’est transformée en une ruche d’abeilles de citoyens libanais de tous bords qui œuvrent pour mener à bien ce rassemblement ; à noter la présence remarquable de l’ancien ministre Ziad Baroud, du penseur Hassan Hamadé et des familles des militaires martyrs.

Ce rassemblement se veut d’être un hommage à l’Armée Libanaise, où seuls le drapeau libanais et celui de l’Armée, ainsi que des soldats et officiers martyrs sont permis : toute autre banderole ou image est interdite.

Au moment où le pays se consume lentement dans un marasme politique, l’Empereur du Nowheristan aux idées révolutionnaires, a compris, depuis belle lurette, que l’Armée libanaise demeure l’unique solution et la seule aspiration à un État fort avec l’Armée pour planche de salut.

Libnanews

Article précédentLe Pape Francois aux Jeunes : Osez être Heureux !
Article suivantLe Daoud Bacha ou les boulettes de viandes historiques
Marie-Josée Rizkallah est une artiste libanaise originaire de Deir-el-Qamar. Versée dans le domaine de l’écriture depuis l’enfance, elle est l’auteur de trois recueils de poèmes et possède des écrits dans plusieurs ouvrages collectifs ainsi que dans la presse nationale et internationale. Écrivain bénévole sur le média citoyen Libnanews depuis 2006, dont elle est également cofondatrice, profondément engagée dans la sauvegarde du patrimoine libanais et dans la promotion de l'identité et de l’héritage culturel du Liban, elle a fondé l'association I.C.H.T.A.R. (Identité.Culture.Histoire.Traditions.Arts.Racines) pour le Patrimoine Libanais. Elle défend également des causes nationales qui lui touchent au cœur, loin des équations politiques étriquées. Marie-Josée est également artiste peintre et iconographe de profession, et donne des cours et des conférences sur l'Histoire et la Théologie de l'Icône ainsi que l'Expression artistique. Pour plus de détails, visitez son site: mariejoseerizkallah.com son blog: mjliban.wordpress.com et la page FB d'ICHTAR : https://www.facebook.com/I.C.H.T.A.R.lb/

Comments are closed.