À entendre les libanais parler des différentes  visions consacrées à la lutte pour le Liban de leurs rêves, on retient quelques-unes, bien préservées: Celles, des clans avec leurs ponctuels mouvements d’auto-préservation, de la résistance du Hezbollah avec sa branche armée, des groupuscules extrémistes avec leurs promesses de défendre leur « Islam »…
L’Armée nationale est pourtant la seule autorité militaire pouvant et devant légalement représenter la défense de tout citoyen, ainsi que toute parcelle de notre territoire! Cette essentielle réalité officielle est cependant, malgré le vœux de chaque citoyen et en particulier ceux qui vivent à Tripoli et dans des régions limitrophes à la frontière avec la Syrie, dépendante d’un feu vert politique rarement accordé avec largesse. Il y a là aussi et il ne faut surtout plus le nier ni le négliger, des milliers de libanais qui, dans la dignité du lourd silence allié à la très dure survie au quotidien, constituent une force de résistance inouïe, les mains nues et le ventre vide pour la démocratie d’abord malgré toutes les médiocrités et injustices! Elle n’est constituée d’aucun appui local, régional ou international. Sans elle, le Liban serait démuni d’une majeure part de sa matière grise, les politiciens ainsi que de nombreux responsables privés de ces précieuses présences pour faire perdurer l’atout verbal bien stérile des tergiversations, mésententes, ententes et promesses pour un « Liban meilleur » et les nations, détentrices d’influences et de pressions ne pourraient plus valider des « messages » dans un pays qui se vide!!
Ces amoureux du Liban ont pour seul maître l’autorité suprême de Dieu et pour leur défense les armes de la résignation à la clairvoyance. Ils sont le meilleur exemple d’une force libre et indépendante au service de tous et de la Nation!

Par Joe Acoury