L’organisation des élections législatives aura lieu le 27 mars prochain sous la loi électorale actuelle, avec un vote préférentiel et une représentation proportionnelle. Si la question du vote des libanais basés à l’étranger serait acquis, les 6 sièges qui leur sont dévolus selon la loi électorale ne sera cependant pas appliquée.

Cette décision aurait été prise suite à un accord politique et les propos du premier ministre Najib Mikati qui soutenait le vote des libanais de l’étranger rejoignant ainsi la présidence de la république et le courant patriotique libre.

Des difficultés techniques retardent cependant une nouvelle fois la mise en place des 6 sièges réservés à la diaspora libanaise.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Cette publication est également disponible en : English العربية Deutsch Italiano Español Հայերեն