Il m’arrive souvent de me poser des questions sur le sens de la vie et sur la vie des âmes après la mort. Et j’essaie de m’expliquer pourquoi les religions éclairées définissent le paradis, le purgatoire  et l’enfer comme lieux où vont se retrouver les âmes après la mort des corps. 

Un jour que j’étais à la fenêtre de ma cuisine, j’ai vu se poser un oiseau sur la branche d’un arbre près de chez moi. Je me suis alors posé la question de savoir pourquoi l’oiseau peut voler là où il veut sans aucune entrave à ses déplacements. Pourquoi les hommes ne peuvent pas avoir le privilège de voler?  Je vais essayer d’expliquer les symboles du paradis,  du purgatoire et de l’enfer par le voyage des âmes après la mort. C’est ma vision du monde. C’est ma philosophie et rien d’autre. 

Après la mort, les âmes vont au paradis parce qu’elles sont pures et qu’elles peuvent se reposer en paix. Elles sont libérées de leurs corps terrestres. Elles ont perdu le poids de leurs péchés mortels. Elles sont devenues légères. Elles peuvent voler à leur guise. Elles se vouent à aider le monde malgré sa férocité. Elles essaient de porter un coup fatal aux forces du Mal. 
Elles manifestent leurs présences à travers le Soleil, la Lune et les Étoiles.

Le Soleil, c’est l’astre qui donne la  lumière et la chaleur à la Terre, et il  rythme la vie à sa surface. Cette étoile de la Galaxie est un astre autour duquel gravitent plusieurs planètes dont la Terre. Le Soleil est au centre de notre système. Au XVIIè siècle, les Anciens lui donnent plusieurs définitions. Ils le considèrent comme  l’oeil du Ciel, la source de la lumière, l’âme du monde, l’ouvrage et l’image du Très Haut. Le Soleil, pris au sens figuré, définit  certaines valeurs morales et religieuses. Jésus Christ est considéré comme le Soleil de Justice, le Soleil qui éclaire nos âmes. Comme quoi le Soleil est le plus haut lieu où reposent les âmes pures dont dépendent tous les constituants de notre système solaire. 

La Lune est un satellite de la Terre. Elle reçoit sa lumière du Soleil. Quand l’âme est distraite, on dit, au sens figuré qu’elle est dans la Lune. Les premiers temps du mariage de deux  âmes et de leur amour heureux sont définis en Lune de miel. La Lune est aussi une mesure de temps dont se sont servis plusieurs peuples de l’Antiquité qui avaient des mois et des années lunaires. La nuit ne se suffit pas de sa Lune. Elle s’embellit à travers les Étoiles qui éclairent les âmes en peine des poètes qui sont à la recherche d’une paix céleste. La Lune et les Étoiles ne sont que les reflets d’un Soleil tout puissant. Elles représentent des âmes attachées à celles qui procurent l’énergie nécessaire au fonctionnement du système solaire. Le Paradis des âmes, ce sont le Soleil, la Lune et les Étoiles. 

Venons-en au purgatoire des âmes. A mon avis, le purgatoire, c’est l’immense espace entre le ciel et la terre. Cet espace est occupé par divers genres d’oiseaux. On y trouve de jeunes  oiseaux inoffensifs, des oiseaux dressés pour la chasse sous le label fauconnerie, des oiseaux diurnes, des oiseaux nocturnes sans oublier les oiseaux de basse-cour appelés volaille qui ne peuvent voler comme les autres. Les Anciens les considéraient comme descendus du Paradis. Ces oiseaux servent de dépôts aux âmes pures mais entachées de péchés véniels. Elles voyagent entre Ciel et Terre dans l’attente soit de rejoindre le Paradis  soit de retomber par terre selon qu’elles se sont purifiées ou pas. Ces oiseaux inspirent la jalousie des hommes. C’est pourquoi ils vont à leur chasse. Ils ne peuvent admettre que ces oiseaux puissent se déplacer librement dans l’espace entre Ciel et Terre. Pour les imiter, ils ont créé des avions. Ils ont envoyé des fusées sur la Lune pour essayer d’expliquer leur mystère. Des satellites se retrouvent dans l’espace pour y surveiller tout ce qui s’y déplace. Malgré toutes leurs sciences, les hommes n’ont rien pu expliquer concernant ce phénomène que sont les déplacements des oiseaux dans l’immense espace de notre planète. 

La Terre, c’est l’enfer en elle-même.    Les âmes impures y font la guerre aux âmes pures qui y sont minoritaires. Ces dernières essaient de ramener le monde sur le droit chemin. Mais en vain. Les âmes impures sont les plus puissantes. Elles s’imposent par la force. Elles détruisent tout sur leurs passages. Elles sont criminelles et conquérantes. Elles instaurent l’injustice partout. Elles sont sans pitié. Elles ne savent pas ce qu’est l’Amour. Elles sont imbues de haines. Elles font de la Terre un Enfer. Pour ajouter à cet état déplorable, la Terre connaît le coronavirus qui met tout le monde sur le même pied d’égalité, les Puissants comme les plus Faibles. Ce virus pourrait jeter notre “civilisation” dans la poubelle de l’Histoire humaine. Personne ne trouve de remèdes à cette pandémie. Personne ne peut  prétendre l’expliquer ou lui trouver un vaccin. Tout tourne autour de suppositions plus ou moins plausibles. Les âmes impures sont dans le pétrin. Elles ont peur de perdre leurs privilèges. Elles essaient de devenir meilleures pour calmer la colère de la Nature qui en a marre de leurs agissements irresponsables. Elles ne sont pas sincères. Si elles cherchent à calmer le jeu, c’est parce qu’elles ont peur de disparaître pour toujours et de voir la victoire des âmes pures. Ce serait la fin du monde et le retour du Messie venu célébrer la victoire du Bien contre le Mal et celle de Dieu contre Satan. 

Je crois en Dieu le Père bien que j’aie parlé de Soleil, de Lune et d’Étoiles. Ils ne sont  que différentes manifestations de la Puissance divine. Le Créateur du Ciel et de la Terre réglemente tout. Rien ni personne ne peut échapper à son emprise. La victoire du Bien ne fait aucun doute. Dieu est le plus grand et le plus puissant. 

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Cette publication est également disponible en : English العربية Deutsch Italiano Español Հայերեն

1 COMMENTAIRE

  1. s’il était tout puissant votre Dieu empêcherait la souffrance des enfants par exemple; dès lors vous avez deux choix ; ou bien Dieu n’est pas tout puissant ou alors il est carrément méchant

Les commentaires sont fermés