On vit depuis quelques temps au rythme de courtes accalmies entre le dépistage de justesse des voitures piégées et la course de jihadistes vers la mort et la destruction. L’expression sur de nombreux visages reflète une terne tristesse malgré les sourires obligés ou plaqués. La vive douleur ressentie par les familles de nos militaires implique intimement les nôtres. Une grande colère crie en chacun. La dite « désespérante impuissance » cloue la volonté d’agir de tant de libanais face aux abstinences et restrictions entre les divers représentants des tendances partisanes.

D’infimes espoirs habitent quand même le quotidien des hommes et des femmes. Ils seraient pour certains, davantage concus et construits au mode de survie individualisé, souvent peu substantiel, superficiel, gravement aléatoire, sans de réelles initiatives, motivations et/ou perspectives. D’autres, finiront par lâcher prise, plier bagages et quitter vers des cieux plus cléments, surtout moins absurdes, ordinaires jusqu’à banals mais cohérents. Ils décideront de ne plus vouloir, espérer des changements dans une sphère politique aride ni permettre aux mêmes de voler par habitude ou réflexe, le droit à la tranquillité.

Les précieux moments de décharges demeurent en nous, pour goûter provisoirement aux saveurs d’une légèreté indispensable, un facteur essentiel à l’équilibre des êtres. Certains, choisiront de se laisser bercer, faute de mieux, par la résignation aux lieux, aux souvenirs, aux rêves, aux nouvelles habitudes utiles afin de tenir bon, malgré la crise économique sévère, la stagnation des préjugés, le danger sécuritaire omniprésent, l’indescriptible incohérence et l »immaturité des rapports entre le citoyen et l’état.

Il y a aussi une large communauté d’intrépides citoyens appelés: Des increvables optimistes. Ils vont s’approprier une joie intérieure particulière: Celle de promouvoir inlassablement les bases d’une citoyenneté fière de devenir efficace. Leur mission consiste à favoriser le meilleur de nos potentiels pour servir la nation de liens positifs et réciproques. Elle servirait à rassembler les points communs fonctionnels et à soutenir toute forme d’expression nationale validée par l’action . Attention, à nous de prémunir le Liban de ses ennemis. Ils observent de près comme de loin et veillent à préserver la dissenssion et le chaos!
Joe Acoury.