Accueil A la Une Liban : Annonce du gouvernement surprise de Saad Hariri formé de 30...

Liban : Annonce du gouvernement surprise de Saad Hariri formé de 30 ministres

0
17

Après un mois et demi de concertations et de désaccords, la composition du gouvernement Hariri a finalement abouti. A une semaine de la fête de la Nativité, les trois ténors de l’Etat libanais se sont réunis à l’au palais présidentiel de Baabda ce soir, afin d’apposer les dernières touches à la formation gouvernementale d’un cabinet à trente ministres.

Ce cabinet, qui se veut d’union nationale, fait cependant une légère fausse note en ne réunissant pas toutes les composantes de la vie politique libanaise, puisque les Kataëb ont refusé d’en faire partie. Par contre, de nouveaux portefeuilles ont fait leur apparition comme les ministères d’Etat pour les Affaires de la Femme, pour les Droits de l’Homme, contre la Corruption, ou pour les Affaires des Réfugiés.

Sa durée de vie sera limitée, puisque ses deux missions principales – et déterminantes pour l’avenir de la politique libanaise –  seront l’élaboration d’une nouvelle loi électorale (sauf si la loi actuelle persisterait) ainsi que la tenue et l’organisation des élections législatives au printemps ou vers la fin de l’été.

Ainsi, le président de la République Gén. Michel Aoun a reçu aux alentours de 7h45 le Premier ministre désigné Saad Hariri, suivi plus tard par le président du Parlement Nabih Berry et ont accordé leurs violons sur la partition suivante :

Premier Ministre : Saad Hariri (Courant du Futur, sunnite)

Vice-Président du Conseil :  Ghassan Hasbani (Forces Libanaises, orthodoxe)

Ministre de la Défense : Yaacoub Sarraf (Président, orthodoxe)

Ministre de l’Environnement : Tarek El Khatib (Président, sunnite)

Ministre des Affaires sociales : Pierre Abi Assi (Forces Libanaises, maronite)

Ministre des Déplacés : Talal Arslan (Partie Démocratique, druze)

Ministre de la Jeunesse et des Sports : Mohammad Fneich (Hezbollah, chiite)

Ministre de la Santé : Ghassan Hasbani (Forces Libanaises, orthodoxe)

Ministre de l’Agriculture : Ghazy Zaiter (Amal, chiite)

Ministre des Affaires étrangères et des Emigrés : Gebran Bassil (CPL, maronite)

Ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur : Marwan Hamade (PSP, druze)

Ministre de la Culture : Ghattas Khoury (Courant du Futur, maronite)

Ministre de l’Énergie et des Ressources hydrauliques : César Abi Khalil (CPL, maronite)

Ministre des Finances : Ali Hassan Khalil (Amal, chiite)

Ministre des Travaux publics et des Transports : Youssef Fenianos (Marada, maronite)

Ministre de l’Industrie : Hussein Hajj Hassan (Hezbollah, chiite)

Ministre de l’Intérieur : Nohad Machnouq (Courant du Futur, sunnite)

Ministre de la Justice : Salim Jreissati (Président, Catholique)

Ministre d’État pour la Réforme administrative : Inaya Ezzedine (Amal, chiite)

Ministre du Travail : Mohammad Qabbara (Courant du Futur, sunnite)

Ministre de l’Information : Melhem Riachi (Forces Libanaises, catholique)

Ministre de l’Économie et du Commerce : Raed Khoury (CPL, orthodoxe)

Ministre du Tourisme : Avedis Gadanian (Tachnag, arménien)

Ministre des Télécommunications : Jamal El Jarrah (Courant du Futur, sunnite)

Ministre d’État aux Affaires présidentielles : Pierre Raffoul (Président, maronite)

Ministre d’État aux Affaires parlementaires : Ali Kanso (PSNS, chiite)

Ministre d’État pour les affaires de la Femme :  Jean Ogassapian (Courant du Futur, minorités)

Ministre d’État pour les affaires des Réfugiés :  Mouin Merhebi (Courant du Futur, sunnite)

Ministre d’État pour les affaires contre la Corruption : Nicolas Tueni (Président, orthodoxe)

Ministre d’État pour les affaires de la Planification : Michel Pharaon (Indépendant, catholique)

Ministre d’État pour les Droits de l’Homme : Ayman Choucair (PSP, druze)