Les divers terrains de vie du libanais indiquent le lourd prix qu’il paie toujours à cause de sa persistance à assumer divers rôles mis à part celui de citoyen. Cependant, le pays va devoir très bientôt découvrir des échanges de perspectives pour le moins inhabituels entre de jeunes parlementaires inexpérimentés mais compétents et des ténors rodés depuis si longtemps au va de soi des délais « obligés », des passages aux tutelles, des acquis et des services requis.

Le pouvoir persévère à renforcer la marge de ses représentants. Les promesses de changements sont proclamées et défendues avec beaucoup de fougue et de verticalité. Ces caractéristiques sont certes encourageantes mais insuffisantes pour des réussites composées. Le sort de notre pays devrait enfin correspondre à des rapports politiques interparlementaires et intergouvernementaux ordinaires, cordiaux et efficaces afin de mener les engagements verbaux à l’application  des actes!

La pensée idéaliste consiste à miser encore sur ceux qui persistent à vouloir  appliquer la fonction publique comme une autorité absolue. Celle qui monopolise les règles des désaccords, les formes tacites de la concordance et la poche du libanais afin de perpétuer des privilèges à vie. La donne réaliste émane des libanais qui ont décidé de corriger leurs forts coûteuses irresponsabilités afin de devenir des citoyens à part entière.

Le chemin est sans doute long et ardu, mais rien ne peut commencer et s’achèver en même temps. Ceci dit, le réalisme avisé est de devoir se rencontrer autrement pour prémunir non pas des susceptibilités mais des dialogues fertiles au service de la nation. Il s’agit de pratiquer Koullouna lil Watan avec les initiatives individuelles et collectives des personnes qualifiées, pour des régions dans le besoin, dépourvues de presque tout.

Les actes humains avisés constituent le départ de tout projet de décentralisation. Son seul coût est la volonté de partager le meilleur du savoir et de l’expérience professionnelle entre nous. Nous avons tellement besoin de ces partages utiles à tous les niveaux afin de préserver nos belles valeurs millénaires et les rapports équilibrés. Le capital humain raffermit les cultures vivantes, les avancées contructives et le partenariat incontournable de la citoyenneté.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.