Moins d'une minute de lecture

Le Premier Ministre désormais par intérim et le dirigeant des Forces Libanaises, Samir Geagea, se sont rencontrés ce mardi 16 mai 2018. Cette réunion est la première entre les 2 hommes depuis l’épisode de la démission surprise du Premier Ministre en novembre 2017.

Elle intervient alors que les Forces Libanaises ont obtenu 14 députés directement affiliés et 2 députés apparentés lors du scrutin qui s’est déroulé le 6 mai 2018.

Certaines sources accusaient le dirigeant des FL d’avoir soutenu l’Arabie Saoudite dans l’épisode de ce qu’ils désignent comme le kidnapping du Premier Ministre qui avait contraint d’annoncer sa démission depuis Riyad. Cette démission avait été retirée suite à la médiation du Président Français, Emmanuel Macron, le 5 décembre 2018.

Cette réunion intervient alors que commencent les tractations concernant la formation du prochain gouvernement qui devrait être présidé par le Premier Ministre sortant Saad Hariri.

À ce sujet, Samir Geagea a indiqué que le Liban nécessite un nouveau départ.

“Nous n’avons pas beaucoup de temps au Liban, notamment en ce qui concerne la situation économique et sociale. Nous avons besoin d’un nouveau départ avec de nouveaux visages et une nouvelle approche au travail, sinon nous obtiendrons les mêmes résultats”, a déclaré le dirigeant des Forces Libanaises qui indique que la réunion avec le  Premier Ministre a été “extrêmement positive” et que la tension entre les Forces Libanaises et le Courant du Futur est achevée.

Aujourd’hui, nous sommes dans une phase entièrement nouvelle. Ce qui nous unit au Mouvement du Futur est beaucoup plus que ce qui nous divise“, a déclaré le dirigeant du Forces Libanaises.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur. Ceci n’est pas un espace pour les commentaires. Les commentaires sont disponibles plus bas.