Après une brusque remonté du nombre de cas ce weekend et un record de 166 cas dont 131 employés de ramassage des ordures, le nombre de nouveaux cas diagnostiqués ces 24 dernières heures atteindrait 85 personnes contaminées par le coronavirus COVID19.

Parmi elles, le nombre de cas domestiques est toujours en augmentation avec 77 cas, portant le nombre total de personnes contaminées à 1 742 depuis la découverte d’un premier cas, le 21 février 2019. Le nombre de personnes contaminées arrivées à l’aéroport est de 8 cas ces dernières 24 heures, portant à 677 le nombre de personnes diagnostiquées comme positives depuis le 21 février.

Le nombre d’infection locale est donc toujours à la hausse.

Le nombre de cas totaux est de 2 419 cas depuis le 21 février.

Parmi elles, le nombre de personnes hospitalisées est toujours à la hausse avec 45 cas dont 9 considérés comme graves. 1425 personnes en seraient guéries, alors qu’on se rapproche des 1 000 cas actifs, avec 994 personnes actuellement contaminées.

36 personnes sont décédées depuis le 21 février.

Par ailleurs, 3 618 tests PCR ont été effectués ces dernières 24 heures, dont 1 678 concernant des suspicions locales et 1 940 cas en provenance de l’aéroport international de Beyrouth.

Pas de fermeture de l’aéroport mais des amendes (Hamad Hassan)

Le ministre de la santé Hamad Hassan a indiqué ce lundi que les autorités libanaises envisageraient d’instaurer d’importantes pénalités aux personnes qui violent les mesures de quarantaine. Il faisait allusion aux expatriés revenus au Liban dont certains – qui ont été contaminés par le coronavirus COVID19 – ont infecté un grand nombre de leurs compatriotes locaux, après avoir assistés à des fêtes, des mariages ou encore se sont rendues dans des établissements balnéaires. Ces amendes pourraient ainsi aller de 600 000 LL à 5 millions de livres libanaises, note Hamad Hassan.

Hamad Hassan a rappelé que l’amende de 50 000 LL reste valable pour les personnes ne portant pas de masques dans les lieux publics ainsi que les mesures de distanciation afin d’éviter toute extension de la maladie sur le territoire. 

Au niveau statistique, ce 13 juillet

  1. Quelle est la répartition du COVID par tranche d’âge et par sexe au Liban? 

    7.78 % des cas seraient âgés de moins de 10 ans
    10.61 % de 10 à 19 ans
    25.47 % de 20 à 29 ans
    16.98 % de 30 à 39 ans
    13.49 % de 40 à 49 ans
    11.42 % de 50 à 59 ans
    7.36 % de 60 à 69 ans
    4.43 % de 70 à 79 ans
    et 2.45 % de plus de 80 ans

    60% des cas seraient des hommes et 40% des femmes.

  2. Quelle gravité des personnes atteintes au Liban?

    45.07 % seraient asymptomatiques, 50.97 % montreraient des symptômes légers et 3.97 % seraient critiques.

  3. Quelles sont les origines des contaminations au Liban?

    Selon les informations communiquées, 58% des personnes infectées auraient été en contact avec des cas confirmés, 28% suite à des déplacements à l’étranger, 13 % toujours sous investigation et 1% de source inconnue.

  4. Quelle est la répartition des cas sur un plan géographique au Liban, par rapport à hier?

    Le Metn compte 372 cas (+2)
    Le caza de Baabda compte 266 cas (+87)
    Beyrouth compte 332 cas (+5)
    Le Chouf compte 159 cas au total (+1)
    Le caza d'Aley compte 150 cas (+5)
    Zahlé compte 130 cas
    Tyr compte 109 cas
    le Kesrouan compte 95 cas (+1)
    Le caza du Akkar compte 88 cas
    Tripoli compte 87 cas (+1)
    Zghorta compte 82 cas
    Bcharré compte 74 cas
    Saïda compte 64 cas
    le caza de Jbeil compte 59 cas
    Nabatiyeh compte 35 cas (+1)
    Denniyeh compte 30 cas
    Baalbeck compte 30 cas
    Bint Jbail compte 30 cas (+1)
    Batroun compte 25 cas
    La Békaa Ouest compte 19 cas (+1)
    Le Koura compte 17 cas
    Marjayoun compte 8 cas
    Jezzine compte 5 cas
    le Hermel compte 4 cas
    Rachaya compte 3 cas
    Hasbaya compte 2 cas

    Et une enquête serait en cours pour 57 cas.

    *Ces chiffres semblent inclure certains faux négatifs qui sont corrigés le lendemain.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.