En dépit de la souffrance à devoir subir des embouteillages monstres, les libanais font bon coeur et se lâchent sur les réseaux sociaux. Ainsi, l’usage de la fameuse pancarte électronique de Nahr Kalb a été détourné par un humour acerbe que nous partageons ici.

unknown-2Malheureusement les embouteillages de ce mardi 11 octobre ont été provoqués par la mort d’un homme d’une soixantaine d’années au niveau de l’entrée de la Quarantaine à Beyrouth. Plusieurs voitures seraient passées sur le corps de la victime qui en a été déchiqueté, ont indiqué les responsables de Croix Rouge. Les Forces de l’Ordre ont alors procédé à la fermeture de l’autoroute, provoquant un effet domino sur l’ensemble du réseau routier où la circulation était soit à l’arrêt total pour la capitale, soit fortement ralentie notamment au niveau du Metn et du Kesrouan.