Moins d'une minute de lecture

Le quorum nécessaire à l’examen du budget 2020 par le parlement a été atteint suite à l’arrivée de 76 députés sur place, en dépit du siège imposé par les manifestants du périmètre du Parlement.

Des incidents se sont déroulés à proximité de l’Hotel du Gray, place des Martyrs ou encore près de l’église maronite de St Georges quand des manifestants ont tenté de bloquer le convoi de certains parlementaires.

La session a été marquée par le boycott de plusieurs des députés, certains la jugeant inconstitutionnelle en raison de l’absence d’un gouvernement fonctionnel. Ainsi, si la loi du budget a été préparée par l’ancien gouvernement Saad Hariri, démissionnaire depuis le 29 octobre dernier, un vote de confiance concernant le nouveau gouvernement Hassan Diab, constitué depuis la semaine dernière, n’a pas encore été organisé. Il s’agit notamment du cas des parlementaires des Forces Libanaises ou du Parti Kataeb.

Cependant, le bloc parlementaire du Courant du Futur a indiqué participer à cette session.

Pour rappel, le budget 2020 doit être ratifié par 65 députés sur les 128 que compte le parlement.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur.

Cet article est disponible en Français