Les manifestants devant le Port de Tripoli au Nord du Liban (Source Photo: NNA)
Les manifestants devant le Port de Tripoli au Nord du Liban (Source Photo: NNA)

Au cas où les fêtes de fin d’année auraient quelque peu fait oublier la situation, les manifestations se poursuivent toujours au Liban en ce 78ème jour depuis le début du mouvement avec plusieurs rassemblements, notamment au niveau du Port de Beyrouth.

Ainsi, l’Agence Nationale d’Information indique qu’une centaine de personnes se serait rassemblée au niveau du Port de Beyrouth pour dénoncer la corruption de cette institution. Pour rappel, en 2015, le Ministre des finances d’alors, Ali Hassan Khalil, avait estimé à 1.2 milliards de dollars, les sommes annuellement détournées, rien que pour les douanes présentes dans cette zone, le port de Beyrouth, ne contribuant qu’à hauteur d’un milliard de dollars aux finances de l’état chaque année.

Une manifestation similaire a également visé le port de Tripoli, au Nord du Liban. Les manifestants dénoncent également la corruption et ont tenté de bloquer les accès aux installations.

Outre les ports, des manifestations se poursuivent devant les institutions officielles, notamment au Nord du Liban, au niveau de la localité de Halba ou à Tripoli toujours, où un certain nombre de manifestants se sont rassemblés devant le bâtiment du barreau de Tripoli, alors que la ministre de l’intérieur sortante Raya el Hassan s’est rendue pour une visite. Ils ont scandé des slogans hostiles à la nomination de Hassan Diab au Grand Sérail et à la formation d’un prochain gouvernement par ce dernier.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Article mis à jour:

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.