2 minutes à lire

Des manifestants se sont rassemblés au niveau de l’ambassade Koweitienne à Bourj Barajneh et à proximité de la Cité Sportive Camille Chamoun pour protester contre les coupures d’électricité plus fréquentes actuellement.

Ces derniers ont tenté de bloquer les routes avec des pneus enflammés provoquant une intervention rapide des Forces de Sécurité.

Ces manifestations, les premières, interviennent alors que l’Electricité du Liban (EDL) est confrontée à une baisse de sa production d’électricité en raison d’une baisse importante de ses réserves en fioul. Confronté à l’importants déficits publics, le Ministère des Finances avait, jusqu’à hier, refusé de verser des fonds supplémentaires en vue de permettre l’achat de fioul, obligeant l’EDL à réduire sa production de 1 900 megawatts à 1 300 megawatts, soit 6 heures de productions en moins sur l’ensemble du Liban.

Le Ministère des Finances, Ali Hassan Khalil a depuis approuvé le versement de 75 millions de dollars en vue d’assurer un retour à la normale des capacités de production de l’EDL pour les centrales de Zouk Mosbeh et de Jiyyeh à la demande du Président de la République, le Général Michel Aoun, du Premier Ministre Saad Hariri et du Ministre des l’Energie et des Ressources Hydrauliques Nada al Boustani.

Cependant, pour l’heure, ces mesures ne concernent pas les centrales de Zahrani et de Deir el Ammar. Il est attendu à ce que la production d’électricité puisse remonter à 1 600 megawatts au cours des prochains jours.

Pour rappel, les autorités subventionnent actuellement la production d’électricité. Ainsi, le kilowatt est vendu à 9 cents pour un coût de production de 17 cents. Ces subventions atteignent un montant de 2 milliards de dollars annuellement pour les finances de l’état et contribuent ainsi à prêt de la moitié du déficit budgétaire. La dette publique est estimée à plus de 150% du PIB. Le Pays des Cèdres est par conséquent, le 3ème pays le plus endetté au Monde.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur. Ceci n’est pas un espace pour les commentaires. Les commentaires sont disponibles plus bas.