Une amphore funéraire, époque néolithique. Musée du Château de Byblos. Le Château Croisé de Byblos. Crédit Photo: François el Bacha pour Libnanews.com. Tous droits réservés.
Le Château Croisé de Byblos. Crédit Photo: François el Bacha pour Libnanews.com. Tous droits réservés.

Une bien triste nouvelle pour la culture libanaise, le Musée archéologique de Byblos au Liban qui a été dévalisé par des inconnus, a ouvert ses portes à peine, il y a quelques années seulement, constituant ainsi une première nationale. Une autre première malheureuse cette fois-ci, une trentaine de pièces archéologique de valeur , selon les autorités actuelles, seulement pour les connaisseurs auraient été ainsi volées, sans qu’on en connaisse pour le moment les détails exacts et la nature de ces objets.

Ce Musée contenait notamment les restes de jarres funéraires retrouvées sur le site ainsi que divers témoignages historiques dont des ancres, rappelant la puissance maritime et commerciale de Byblos durant l’Antiquité.

Il est dommage aujourd’hui que n’importe qui, plus ou moins bien attentionné, puisse ainsi pénétrer dans ce Musée sans surveillance aucune, – et d’ailleurs, il ne s’agit pas seulement de celui-là-, il est d’autant plus dommage que cela se passe alors que le Ministère de la Culture avait engagé des gardes afin de sécuriser les sites archéologiques libanais.

Espérons tout de même que les Forces de Sécurité retrouveront rapidement les pièces archéologiques et les personnes coupables de ce méfait et que le vol d’une partie de notre identité ne devienne pas une mode, comme les kidnappings ou les vols de voitures ou de banques comme les informations quotidiennes le rapportent, mais certaines personnes dont certaines ayant des liens hauts placés, ne sont-elles pas déjà habituées à vendre notre identité et à détruire notre patrimoine au plus offrant?

Source: Larabio.com

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Article mis à jour:

6 Commentaires

  1. Depuis le gravissime point de non retour de 1982, le Liban est foutu, incapable de se relever…

    Les plus hauts résponsables, toujours les mêmes indéboulonnables, nous affligent de leurs plus basses irrésponsabilités !

    Or, le peuple, les gens d’en bas, sans le moindre résponsabilié, sont ceux qui brillent de par le monde entier (Diaspora) et souffrent en silence chez eux (Résidents)…

    La Main de Damas a mis le Liban à l’envers, pour qu’il fonctionne à l’envers ! Il est grand temps que le Peuple libanais le remette à l’endroit, tel un Cèdre pointant la cime vers le Ciel !

  2. Contentement que la civilisation phoenicienne a pris le respect mondial dans les musées du monde entier et tout le monde l’apprécie et parle et écrit à propos d’elle dans les journals internationaux, mais malheuresement elle n’a pas trouvé quand même un endroit qu’il doit être et qu’il fallait sa maison originelle.
    L’autorité Libanaise et tout les ministères culturelles et touristiques doivent vraiment arrêter ces criminels car ils n’ont pas seulement volés de pièces archéologiques de valeur, ils ont volés notre cutlure, notre civilisation de nos ancêtres, notre ancien.
    Il faut pas seulement les arrêter mais il faut les juger, et que l’autorité libanaise mettre si on peut le dire la main force sur ce genre du peuple qui fait ces crimes.
    Mettre la main du force et être plus sèvère, c’est le seul moyen qu’on peut sauver notre culture de voler et disparaitre.
    Quoi laisser alors pour cette génération, et la génération seconde ? Quoi donc parler pour nos enfants ? si cette dévalisation continue, je vous assure qu’on n’a rien a parlé de la civilisation qui a donné la lettre au monde entier.
    C’est pas un problème grave, cette une crime elle-même. Il faut ouvrir les yeux comme on dit dans notre language Libanais parlé « ashra ala ashra 10/10 » sur ce sujet national et il faut faire des discussions ouvertes nationales concernant la culture de nos ancêtres espérons que ceux qui dévalisent cette culture mettre ses coeurs battrent de peur et soient une considération pour ceux qui considèrent.

  3. Le musée de Jbeil contient des objets d’une grande importance aussi bien pour les connaisseurs que pour le simple touriste. Sa visite complétait celle du site archéologique.
    Malheureusement, les « autorités actuelles » sont occupées à la chasse aux sorcières. Leur premier souci se limite à « mâter » les employés honnêtes et toutes les voix qui dénoncent la situation désastreuse du patrimoine libanais, victime d’abord de ces « autorités ».
    Il est temps que les hauts responsables prennent conscience de la gravité du problème.

    Lire la Suite: Le Musée de Byblos dévalisé – Libnanews | Libnanews http://wordpress-244675-754823.cloudwaysapps.com/2013/03/18/le-musee-de-byblos-devalise/#ixzz2NxidX7qr
    Under Creative Commons License: Attribution Share Alike
    Follow us: @libanews on Twitter | Libanews on Facebook

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.