Le juge Ghassan Oueidat a requis la peine de mort ce mardi à l’encontre d’Ali Younes, âgé de 14 ans, pour avoir tué son père ainsi que 2 autres personnes et pour une tentative de meurtre de 4 autres individus, après que les experts psychiatriques aient estimé que celui-ci ne souffre d’aucune maladie mentale. .

Pour rappel , Ali Younes avait tiré sur de nombreuses personnes se trouvant dans le quartier de Zoqaq el Blat après s’être emparé d’une arme et d’avoir tué son père à son domicile, le 17 octobre dernier.

Ce dernier aurait, pour sa part, indiqué avoir tiré sur son père de manière accidentelle puis aurait tiré sur les passants pensant être la cible de coups de feu. Ali Younès a également accusé son père de l’avoir battu, brulé et violenté. Il a indiqué avoir quitté le domicile familial avec une arme et des munitions pour éviter que son père ne puisse lui courir après.

Pour sa part, sa mère Ilham a indiqué avoir fait l’objet de violences par son mari la nuit précédent l’incident.

Son frère a cependant fait état de menaces formulées par Ali à l’encontre du voisinage, notamment il y a 4 mois précédents l’incident

Cette décision contreviendrait aux lois libanaises, dénoncent les ONG qui estiment qu’un adolescent ne peut être condamné à mort.

Le Juge pourrait cependant déférer l’affaire devant une cour de justice pour enfants qui prendrait en considération son âge aux moment des faits.