Source photo: page Facebook de You Stink
Source photo: page Facebook de You Stink

Le collectif « Tu Pues » plus connu connu comme « You Stink » a annoncé le report de sa manifestation prévue aujourd’hui à 18 heures, suite aux incidents qui ont eu lieu hier entre personnes infiltrées parmi les manifestants et les forces de sécurité, incidents qui auraient fait 99 blessés parmi les forces de sécurité et 61 personnes coté manifestants.

160 personnes blessées dans les incidents de dimanche

Ces incidents ont fait 61 blessés, touchés durant les accrochages de ce soir, aux hôpitaux de Beyrouth. Parmi eux, Mohammad Kassir, grièvement touché ce soir, au centre-ville de Beyrouth, par des balles de source inconnue, alors qu’il était relativement loin de la scène des émeutes. Ce dernier serait toujours en vie aujourd’hui en dépit de rumeurs annonçant son décès. 99 membres des forces de l’ordre ont également  blessés, parmi lesquels une personne dans un état critique, par les jets de pierres et de divers objets dont des cocktails molotov. Les assaillants ont également incendié une moto de type Harley Davidson appartenant aux FSI.

Certaines informations dont celles du collectif accusent les hooligans à l’origine des incidents d’appartenir à un parti politique proche du Président de la Chambre des députés, chose que ce dernier a démenti ce matin par un communiqué publié par le mouvement Amal qui accuse les médias des propager des mensonges.

La manifestation à l’origine prévue aujourd’hui devait faire pression sur les autorités libanaises afin de faire aboutir l’appel d’offre concernant le ramassage des ordures qui s’amassent dans les rues de Beyrouth et dans les régions appartenant au Mont Liban suite à l’expiration du contrat liant la société Sukleen et la fermeture décidée par le gouvernement libanais de la décharge de Naameh sans qu’un autre lieu de stockage ait été préalablement trouvé.

Vers la réouverture de la décharge de Naameh?

Selon le quotidien As Safir, le président de la chambre Nabih Berry aurait appelé le Premier Ministre Tamam Salam afin de demander la réouverture de la décharge de Naameh en attentant qu’une solution définitive soit trouvée. Cependant, cette réouverture serait également dépendante d’un accord avec le député druze Walid Joumblatt.

Bahrein et le Koweit demandent à leurs ressortissants de ne pas se rendre au Liban

Par ailleurs, le ministre des affaires étrangères de Bahrein et l’ambassade du Koweit auraient demandé à leur ressortissants de ne pas se rendre au Liban en raison d’inquiétudes pour leur sécurité suite aux incidents qui ont eu lieu ce dimanche.

Le ministre bahreini a également invité ses compatriotes à quitter le Pays des Cèdres.

Le Koweit également appelé ses ressortissants à la prudence et à éviter les déplacements non nécessaires voir même à préparer leur départ si nécessaire.

Nouhad Machnouk dénonce l’agenda divergeant de certains groupes politiques

De retour au Liban, le ministre de l’intérieur Nouhad Machnouk qui s’est rendu sur les lieux des incidents a salué l’action des forces de l’ordre sur les ondes de la Voix du Liban. Il a estimé que la société civile a le droit de manifester mais a dénoncé « des groupes affiliés à des partis politiques qui possèdent un agenda différent’. Nouhad Machnouk a appelé les forces de sécurité à empêcher quiconque de pénétrer dans le Grand Sérail, siège du gouvernement et au sein du périmètre du parlement.