« Vivre dans un monde sans lui appartenir. Emprunter le chemin du milieu, celui de l’équilibre.  Ni poursuite effrénée du bonheur dans la dépendance du plaisir des sens, ni excès d’austérité . Toutefois, il ne suffit pas de savoir que ce chemin existe pour l’umprunter, encore faut-il apprendre à marcher. » Ghandi. 

Nous sommes témoins en ce dramatique début du XXIe siècle, de la persistance perturbante et honteuse d’une spécificité malveillante de calibre hautement pathologique: L’indifférence totale. 
Elle se traduit chaque jour par la révoltante et aberrante perception neutre ou formatée d’avance des réalités horribles et choquantes vécues  dans la chair par des êtres humains innocents: Les Nations « Unies » ont perdu le plus élémentaire et essentiel contact avec le genre humain. La réaction naturelle, censée émaner du lien spontané et unifié entre la perception mentale et l’élément visuel de la majorité des chefs de petites, moyennes et grandes puissances ne correspond aucunement aux faits criants des âmes qui quittent les corps!!

Les populations en guerres, subissent les crimes d’exterminations physiques et les menaces de soumissions religieuses . De l’Afrique à Mossul, de la Syrie à Gaza.. la misère issue de l’injustice des hommes sent mauvais mais si vraie!  Il a fallu deux semaines terribles avec 650 morts pour parler d' »efforts » pour un cessez le feu pressant à Gaza! Des colères faites de mots sont inutiles mr Ban Ki Moon quand ils sont accompagnés par le droit indiscutable accordé à Israël pour se défendre. Vous le savez et vous énoncez qu’il faudrait aller au fond du problème pour envisager la solution que vous savez bloquée. Un sourire bien jaune ne suffit plus pour accompagner vos initiatives stériles de Paix verbales. Le choix proposé est évident: Les Nations Unies acceptent l’installation d’un atroce chaos au Moyen Orient!  Ayez au moins le courage d’annoncer au peuple de Gaza que vos inhumanités creusent leurs tombes!

Joe Acoury.