Le Premier Ministre Libanais Hassan Diab. Crédit Photo: Dalati & Nohra

Le Premier Ministre Hassan Diab a estimé avoir été ciblé depuis la formation de son gouvernement par des actions malveillantes décrites comme étant politiques alors que son équipe actuelle est venue sauver le Liban face à la crise économique.

S’exprimant à l’occasion de l’ouverture du Conseil des Ministres, Hassan Diab a ainsi souligné que le prix des denrées alimentaires devrait sensiblement baisser les prochains jours, tout comme un retour au cycle économique devrait être constaté après la levée de certaines mesures de confinement.

Le locataire du Grand Sérail a indiqué comprendre les sentiments de la population face à la crise, mais il a également mis en garde contre la manipulation par certains partis politique de ce mal-être.

Nous comprenons le cri du citoyen qui ressent l’impact de la situation sociale, mais la crainte est que des tentatives soient faites pour exploiter ce cri politiquement, transformer les demandes et les préoccupations des gens en un moyen pour provoquer une nouvelle coupure des routes, fermer les institutions et ainsi perturber le fonctionnement du Liban amenant au licenciement des travailleurs.

Le Premier Ministre a également souligné que manifester est un droit mais qu’il doit être exercé sans mener au chaos et mis en garde contre les violations des propriétés privées et publiques.

“Je ne pense pas que le peuple libanais accepte ces pratiques qui ne sont pas similaires à l’expression démocratique”, conclu Hassan Diab.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Article mis à jour:

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.